•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Port de Sept-Îles veut connaître l’opinion des citoyens

Deux personnes parlent au micro.

Frédérick Jolicoeur-Tétreault et Pierre Gagnon lancent la consultation citoyenne intitulée « Ré-imaginez le cœur de Sept-Îles ».

Photo : Radio-Canada / Michèle Bouchard

Le Port de Sept-Îles souhaite se développer selon l'avis des citoyens. C’est pourquoi l'administration lance une plateforme en ligne pour recueillir leurs propositions, leurs idées et leurs questions, jusqu’au 30 novembre.

La campagne de consultation publique s’appelle Ré-imaginez le cœur de Sept-Îles et vise à augmenter le sentiment d’appartenance des Septiliens envers le port.

On veut que notre population soit fière de ce qu’on a, souligne le président-directeur général, Pierre Gagnon.

Les citoyens qui veulent apporter des changements dans le bas de la ville peuvent ajouter des propositions dans la boîte à idées. Ils peuvent aussi consulter et appuyer celles qui s’y trouvent déjà, notamment en ce qui a trait au verdissement de l'espace et à l'amélioration de l'accessibilité.

Un autre module, intitulé question-réponse, est un espace pour composer des questions et obtenir des réponses visibles à tous.

Pour les personnes qui préfèrent participer au processus en personne, une journée d’information est prévue pour le 1er novembre à la marina de Sept-Îles.

Des gens regardent une conférence de presse.

Une trentaine de personnes liées aux activités maritimes étaient présentes lors de la conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Michèle Bouchard

Une fois les suggestions recueillies, la direction du port de Sept-Îles procédera à leur analyse.

La direction présentera le bilan à la population l'an prochain, année qui marquera les 25 ans d’administration indépendante du port, qui était auparavant sous la responsabilité du gouvernement fédéral.

On a pu devenir autonome, être en mesure de prendre des décisions, gérer nos actifs et gérer les recettes de l’activité portuaire pour qu’elles puissent revenir dans la communauté, commente Pierre Gagnon. Aujourd’hui, on envoie le signal qu’on a besoin du feedback de la population. Avec la sagesse acquise dans ce premier quart de siècle, on veut être alimenté par notre population pour le deuxième quart de siècle qui s’en vient.

L'enveloppe budgétaire disponible pour le développement est encore inconnue. Elle dépendra des propositions avancées, selon le président-directeur général.

Il n’y a pas encore de budget défini. On verra en fonction de la récolte qu’on aura, des orientations, et de la capacité du Port à réaliser ces orientations, exprime-t-il.

L'administration se dit ouverte à entendre tout le monde

En plus de faire participer le public, l’administration portuaire collabore également avec différents groupes étroitement liés aux activités maritimes, comme le Comité ZIP Côte-Nord du golfe ainsi que Destination Sept-Îles Nakauinanu.

On est un écosystème qui s'étend sur un territoire très vaste, qui englobe l'archipel des îles de Sept-Îles, l'embouchure de la Moisie jusqu'à l'embouchure de la rivière Sainte-Marguerite. C'est plus de 150 km² de superficie. On doit le faire en respect d'une cohabitation sereine et respectueuse, croit M. Gagnon.

Ces groupes ont participé à un processus créatif afin d'imaginer en détail l'aménagement du bas de la ville.

La directrice générale du Comité ZIP Côte-Nord, Sarah-Émilie Hébert-Marcoux, était heureuse de faire valoir la conservation et la mise en valeur des côtes.

Une femme a les bras croisés.

La directrice générale du Comité ZIP Côte-Nord du Golfe, Sarah-Émilie Hébert-Marcoux, assure la mise en valeur et la protection des ressources biologiques du territoire côtier et maritime.

Photo : Radio-Canada / Michèle Bouchard

On s'est demandé comment on peut rapprocher le citoyen du Saint-Laurent, dans le respect de l’eau et des espèces vivantes, mentionne-t-elle. On aimerait changer certains réflexes qu’on a eus par le passé, bâtir en intégrant le patrimoine historique, autochtone comme allochtone, la végétation, et les espaces naturels.

Additionnées aux propositions citoyennes, les idées récoltées lors de cette consultation vont elles aussi contribuer au développement du port de Sept-Îles.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Côte-Nord

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Côte-Nord.