•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mise à jour d’Apple pour l’iPhone 12 obtient le feu vert en France

Un téléphone cellulaire ayant trois caméras.

L'iPhone 12 a été lancé en 2020 par Apple.

Photo : Apple

Agence France-Presse

L'agence responsable de contrôler les émissions d'ondes radio en France a annoncé vendredi avoir validé la mise à jour proposée par Apple pour abaisser les émissions d’ondes électromagnétiques de l'iPhone 12, dont la commercialisation avait été suspendue dans le pays.

Les tests confirment que cette évolution logicielle permet à cet appareil de respecter la valeur limite [de l’énergie absorbée par le corps humain lorsque le téléphone est tenu dans la main], et donc de respecter les normes en vigueur, a indiqué l'Agence française des fréquences (ANFR) dans un communiqué.

Il appartient désormais à Apple de diffuser cette mise à jour logicielle à tous les utilisateurs et utilisatrices d'iPhone 12.

Une citation de Agence française des fréquences (ANFR)

Une fois que la mise à jour sera déployée, l'interdiction de la commercialisation de l'appareil pourra être levée, d’après l’ANFR.

Le 13 septembre, alors qu'Apple célébrait la présentation de son nouvel iPhone 15, l'ANFR et le ministre du Numérique Jean-Noël Barrot avaient créé la surprise en annonçant la suspension en France de la commercialisation de l'iPhone 12, sorti en 2020 et déjà en fin de carrière, excepté à la revente.

L'ANFR fait régulièrement baisser la puissance d'émission des téléphones intelligents. Mais il s'agissait d'une première pour Apple.

Après avoir défendu la validité de ses propres mesures, le groupe américain avait fini par se plier aux exigences de l'agence française et proposé une mise à jour.

Dans le détail, la valeur qui atteignait 5,74 Watts par kilogramme lors des précédents tests a été ramenée à 3,94 W/kg, juste en dessous de la valeur limite de 4 W/kg.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, rien n'indique pour l'instant que l'exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité soit dangereuse pour la santé humaine, et ce, malgré de nombreuses recherches.

Le Canada surveille la situation

Au Canada, le ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique (ISDE) a affirmé à Radio-Canada avoir mené, en février 2023, une vérification de l'iPhone 12, dont les résultats étaient conformes aux limites applicables canadiennes. Toutefois, en raison de la prise de position de la France, l'ISDE indique que des mesures additionnelles [seront prises] afin de réaffirmer la conformité de ce produit.

Si le gouvernement du Canada prend connaissance d'un appareil dont les niveaux d'exposition dépassent les limites applicables canadiennes, des mesures immédiates seront prises pour protéger les Canadiens, a indiqué le ministère.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.