•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CCNB lance un programme national en enseignement du français langue seconde

Trois personnes devant une affiche.

Souhaël Bouallagui (directeur de la Formation continue et du campus de Halifax de l’Université Sainte-Anne), Nicole Poirier (doyenne associée du Centre d’apprentissage des langues du CCNB) et Pierre Bourgoin (doyen associé, CCNB).

Photo : Gracieuseté : CCNB

Radio-Canada

Le Centre d’apprentissage des langues du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) lance le microcertificat national en enseignement du français langue seconde.

Le programme national bénéficie de l’expertise d’un comité composé de centres de formation, d’universités et de collèges situés à travers le pays.

« C'est un programme qui peut se faire à temps partiel », exprime la doyenne associée au Centre d’apprentissage des langues du CCNB, Nicole Poirier. « Ce sont des modules flexibles et accessibles. »

Le campus de Dieppe du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Le logo du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Cette formation fait figure de pionnière dans le domaine au Canada. Elle vise le développement des compétences chez les personnes instructrices de français langue seconde en milieu minoritaire.

Selon Mme Poirier, l'intérêt est manifeste et depuis mercredi, plusieurs personnes se sont renseignées sur cette formation.

« On aimerait recevoir au moins une centaine d'enseignants », précise-t-elle.

Offert à distance, le programme national comprend 18 modules et la durée maximale de la formation est de 135 heures.

Il y a actuellement une pénurie de plus de 10 000 enseignants de français langue seconde à travers le Canada, indique dans un communiqué la coordonnatrice aux formations linguistiques du Centre d’apprentissage des langues du CCNB, Hélène Rochon. Ce manque de travailleurs fait donc en sorte que l'intérêt pour ce type de formation en enseignement est grand, dit-elle.

Ce programme s’adresse aux personnes, situées à travers le Canada, qui possèdent un diplôme postsecondaire et manifestent de l’intérêt pour l’enseignement du français.

Le microcertificat national en enseignement du français langue seconde va soutenir l’immigration francophone dans toutes les provinces canadiennes, a assuré la doyenne associée au Centre d’apprentissage des langues du CCNB, Nicole Poirier.

La mise sur pied du microcertificat est rendue possible grâce à la contribution financière d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Avec des informations de La matinale

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.