•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tensions Inde-Canada : des Saskatchewanais d’origine indienne de plus en plus inquiets

Le premier ministre canadien Justin Trudeau assis avec le premier ministre de l'Inde, Narendra Modi.

Les relations tendues entre l'inde et le Canada inquiètent les résidents saskatchewanais d'origine indienne. (Photo d'archives)

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

L' escalade des tensions diplomatiques entre l'Inde et le Canada préoccupe de plus en plus de Saskatchewanais d'origine indienne. Cette semaine, le Canada a accusé le gouvernement indien d'avoir joué un rôle dans la mort de Hardeep Singh Nijjar à Surrey, en Colombie-Britannique, en juin.

Le gouvernement indien a nié ces allégations, les qualifiant d'absurdes. L’Inde a également qualifié le Canada de refuge pour les personnes qu'il considère comme des terroristes et des extrémistes.

Puis, jeudi, ce pays d’Asie du Sud a suspendu ses services aux citoyens canadiens voulant obtenir un visa.

Certains résidents d'origine indienne de la Saskatchewan, comme Tejas Vijay, doivent rassurer leur famille en leur disant qu’ils ne sont pas en danger.

En effet, sa famille restée au pays s'inquiète de sa présence au Canada et des annonces imminentes éventuelles que les gouvernements pourraient faire.

S'il se passe quelque chose, ce sera un gros problème pour nous, dit Tejas Vijay qui est arrivé au Canada il y a environ deux ans pour étudier le cinéma à l'Université de Regina.

Tejas Vijay estime que le fait que ces deux pays sont à couteaux tirés est inquiétant. Sans immigrants, sans travailleurs, le Canada ne pourra pas se maintenir et croître comme il le fait actuellement, affirme-t-il.

Une communauté divisée

La population totale de personnes vivant en Saskatchewan qui se déclare d'origine indienne était de 15 660 en 2021, selon les données du recensement.

Tejas Vijay est d'origine indienne.

Tejas Vijay, venu au Canada il y a environ deux ans pour étudier le cinéma à l'Université de Regina, dit que sa famille en Inde s'inquiète de sa présence au Canada.

Photo : (Gracieuseté : Tejas Vijay)

Au cours des cinq années allant de 2016 à 2021, les immigrants indiens représentaient 18,4 % du total des immigrants arrivant dans la province, derrière ceux venant des Philippines.

La mort de Hardeep Singh Nijjar, qui militait en faveur d’un pays sikh indépendant dans le nord de l’Inde, auquel serait donné le nom de Khalistan, divise la communauté indienne au Canada.

En effet, l'avis de l'Inde destiné aux étudiants et aux ressortissants indiens vivant au Canada fait état d'une forte augmentation des incidents liés à des crimes haineux et leur demande de rester vigilants et de faire preuve de prudence. La déclaration ne précise pas la nature de ces crimes haineux.

Toutefois, selon Gurbeer Singh, un résident de Regina, venu au Canada en tant qu'étudiant en 2017, l'avis de l'Inde ajoute l'insulte à la blessure.

Il affirme que la réponse de l'Inde vise les sikhs, les dépeignant comme des extrémistes, ce qui les place dans une position vulnérable même au sein de la communauté indienne.

Ils dissimulent cela en diffusant de fausses affirmations selon lesquelles nous sommes des terroristes. Nous aurons toujours peur de ce qui pourrait nous arriver si l'Inde nous interdisait l'entrée, par exemple en arrivant à l'aéroport, nous serions arrêtés, ajoute Gurbeer Singh.

Lakshay d'origine indienne et résidant à Saskatoon.

Lakshay n'appartient pas à la communauté sikhe, mais il affirme que la crise entre l'Inde et le Canada crée un fossé au sein de la communauté indienne de la province.

Photo : (Gracieuseté : Lakshay)

De son côté, Lakshay, étudiant à la Polytechnique de la Saskatchewan, à Saskatoon, qui n’appartient pas à la communauté sikhe, s’inquiète lui aussi de cette crise diplomatique.

Selon lui, cela crée des tensions au sein de la communauté indienne. C'est très triste de voir mes frères hindous et pendjabis s'affronter parce que nous venons tous du même pays. Nous sommes ici en tant qu'immigrés. Nous devrions nous soutenir mutuellement pour grandir davantage, mais les choses se passent dans le sens opposé, a-t-il dit.

À noter que l’Inde est un partenaire commercial stratégique pour la Saskatchewan. Les exportations de la province vers ce pays représentent plus de 1 milliard de dollars pour l'économie provinciale et représentent environ le tiers des exportations totales du Canada vers ce pays d'Asie du Sud.

La Saskatchewan possède également un bureau de commerce et d'investissement à New Delhi.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a déclaré que les problèmes entre le Canada et l'Inde sont liés à l'ingérence présumée de l'Inde dans la mort d'un ressortissant canadien et devraient être séparés de ses relations commerciales avec le pays.

Avec les informations de Shlok Talati

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.