•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une murale intergénérationnelle sur la paix à Trois-Rivières

L'artiste peintre Javier Escamilla pose devant la murale de la paix en compagnie de deux artistes collaboratrices, Noémie Veillette et Danahée Cusson.

La murale invite la population à construire un territoire de paix et d'impliquer les générations.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Le Comité de solidarité de Trois-Rivières (CS3R) inaugure une murale intergénérationnelle sur la paix et annonce le nouveau nom de l’édifice qui l’accueille.

Le dévoilement de l'œuvre a été fait jeudi. Il s'agit d'une réflexion collective sur la paix, issue d'une collaboration avec des artistes locaux et de différents groupes intergénérationnels, tels que des personnes âgées, des étudiants de la francisation de l'École secondaire des Pionniers et des membres du comité des militants de Trois-Rivières.

L'artiste et responsable du projet, Javier Escamilla, explique les étapes de cette création collective. Nous avons ciblé des étudiants en francisation de différentes nationalités. Ils ont participé à la recherche et ils nous ont aidés à tracer les illustrations pour représenter les différents peuples, la mobilisation citoyenne, la capacité de vivre ensemble, d'interagir dans notre territoire et de cohabiter d’une façon harmonieuse.

C'est un projet qui permet aux élèves de laisser leur trace dans l’espace public.

Une citation de Javier Escamilla, artiste et responsable du projet

Danahée Cusson a accompagné les étudiants dans le processus de création pour le choix des dessins et pour tracer les différentes images qui composent la murale. Noémie Veillette a quant à elle contribué aux travaux en hauteur et non accessibles aux étudiants. La fierté de travailler en collaboration avec des artistes, des jeunes et en collectivité, c'est passionnant, conclut-elle de son expérience.

La présidente du CS3R, Sarah Bourdages, souligne que ça fait longtemps qu'on avait ce projet en tête pour dynamiser notre bâtisse et pour la rendre plus visible. On voulait que ça soit autour d'un enjeu qui est porteur pour nous. La paix s'est imposée comme une valeur fondamentale du comité qui nous définit.

Les gens qui passent sont agréablement surpris. Ça fait que notre bâtisse donne un peu de couleur à ce coin du centre-ville. On en est bien fiers!

Une citation de Sarah Bourdages, présidente du Comité de Solidarité/Trois-Rivières

Pour Marie-Andrée Levasseur, directrice des arts visuels à Culture Trois-Rivières, l'art public amène la possibilité d'être partout à travers la ville. Elle souligne que la murale est un témoignage de la vitalité et de la qualité de vie du quartier. Nous sommes vraiment contents d'être partenaires de ce projet ayant pour thématique la paix.

La Maison pour la paix Brian-Barton

Le CS3R a par ailleurs profité de l'occasion pour renommer l'édifice qui accueille la nouvelle murale, la Maison pour la paix Brian Barton, en cette Journée internationale de la paix. Brian Barton a été l'un des membres fondateurs du CS3R et a incarné l'idéal de paix, de solidarité, de bienveillance et de respect des gens, explique Sarah Bourdages. Elle constate qu'il s'agit d'un projet collectif et qui rejoint ces valeurs.

Sarah Bourdages, présidente du Comité de Solidarité/Trois-Rivières.

Une plaque commémorative a été dévoilée en l'honneur de Brian Barton, un des membres fondateurs du CS3R.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Le CS3R souligne l'implication et le soutien du Secrétariat à la jeunesse du Québec au projet. Ce dévoilement marque le coup d'envoi et le début des festivités du cinquantenaire de l'organisme qui a pour mission de sensibiliser et de mobiliser la population régionale et nationale sur les enjeux internationaux.

Il vise également le changement des mentalités en favorisant une véritable prise de conscience et l'émergence d'une citoyenneté mondiale.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Mauricie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Mauricie.