•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vaccin contre la grippe offert en Ontario à partir du 30 octobre

Une personne prélève du liquide d'une fiole grâce à une seringue.

Le vaccin contre la grippe sera disponible à partir du 30 octobre en Ontario, qui n'a pas encore fixé de date pour le nouveau vaccin contre la COVID-19. (Photo d'archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Les Ontariens de six mois et plus pourront se faire vacciner gratuitement contre l'influenza à compter du 30 octobre. La province s'attend à recevoir ses premières doses du nouveau vaccin de Moderna contre la COVID-19 « plus tard en septembre », sans préciser pour l'instant quand le grand public pourra le recevoir.

Ce mois-ci, le vaccin annuel contre la grippe sera offert aux personnes plus vulnérables comme les patients et le personnel des hôpitaux ainsi que les résidents des centres de soins de longue durée.

Pour le grand public, il sera disponible à partir du 30 octobre dans les cabinets de médecin et dans les pharmacies participantes, notamment, indique la province dans un communiqué.

Le gouvernement indique aussi qu'il est sécuritaire et commode de se faire vacciner en même temps contre le coronavirus.

La province prévoit commencer à recevoir des doses du vaccin amélioré contre la COVID-19 Spikevax XBB de Moderna plus tard en septembre, lequel protège mieux contre le nouveau variant XBB d’Omicron.

Une citation de Gouvernement de l'Ontario (communiqué)

Santé Canada a approuvé l'utilisation du nouveau vaccin chez les personnes de six mois et plus, mais les premières doses iront aux personnes plus vulnérables. La province promet de communiquer plus de détails une fois qu'elle aura reçu les premières doses.

Les vaccins actuels continueront aussi à être offerts, ajoute le gouvernement.

De plus, les pharmaciens pourraient donner certaines ordonnances, selon le ministère de la Santé.

Hausse du nombre de cas

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr Kieran Moore, indique que l’activité de la COVID-19 est en hausse avec de nouveaux variants.

Il s'attend par ailleurs à une arrivée hâtive, cette année, des autres maladies respiratoires saisonnières.

Restez à jour avec vos vaccins contre la COVID-19, faites-vous vacciner contre la grippe lorsque le vaccin vous est offert, restez à la maison quand vous êtes malade, lavez vos mains souvent et couvrez votre bouche lorsque vous toussez ou éternuez et envisagez de porter un masque, en particulier si vous présentez un risque élevé.

Une citation de Le Dr Kieran Moore, chef de la santé publique de l'Ontario

Notre gouvernement s’assure que la population ontarienne puisse être aiguillée vers les outils dont elle a besoin pour assurer sa sécurité et sa santé ainsi que celles de ses proches durant la saison automnale des maladies respiratoires, affirme la ministre de la Santé, Sylvia Jones, dans un communiqué.

Il est possible d'obtenir gratuitement un test de dépistage antigénique de la COVID dans un bureau de santé publique. Ce sera aussi le cas bientôt chez les fournisseurs de soins, ajoute la province.

Vaccin contre le VRS; Tamiflu

L'Ontario lance également un programme de vaccination contre le virus respiratoire syncytial (VRS) à l'intention des personnes de 60 ans et plus qui vivent en résidence.

Des pharmaciens seront appelés à administrer le vaccin Arexvy approuvé par Santé Canada.

De nouveaux changements permettront bientôt aux pharmaciens d’administrer ce vaccin, ce qui permettra aux foyers d’embaucher des pharmaciens pour administrer le vaccin sur place et aidera les populations vulnérables à recevoir leur dose de façon plus commode sans avoir à quitter leur domicile, indique la province dans un communiqué.

L'Ontario prévoit autoriser les pharmaciens à émettre des ordonnances pour des médicaments contre la grippe, à administrer des vaccins contre la grippe aux bébés et à administrer des vaccins contre le VRS, lorsqu'ils sont disponibles, avant une poussée virale attendue à l'automne. Le ministère de la Santé demande des commentaires sur le nouveau projet de règlement de l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario. La période de commentaires est de deux semaines alors que la saison des virus respiratoires approche. Au cours de la saison d'automne et d'hiver 2022-2023, les Canadiens ont connu une recrudescence des infections respiratoires en raison de l'augmentation des infections par la grippe, le VRS et la COVID-19, ce qui a entraîné un nombre d'hospitalisations, d'admissions aux unités de soins intensifs et de décès plus élevé que d'habitude par rapport aux saisons précédentes, écrit le Collège dans un document publié sur le registre de réglementation de la province.

Les nouvelles règles permettraient aux pharmaciens de prescrire du Tamiflu – un médicament pour traiter la grippe – aux patients âgés de plus d'un an. Les pharmaciens peuvent également prescrire du Paxlovid pour traiter la COVID-19 depuis décembre, et l'Association des pharmaciens de l'Ontario affirme qu'il y a eu plus de 174 000 ordonnances de ce type émises.

Avec des informations de La Presse canadienne

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.