•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté de Virden s’inquiète peu de l’avenir incertain de l'industrie pétrolière

Trois puits de pétrole dans un champ au Manitoba, à l'été 2023.

Les puits de pétrole comme ceux-ci, situés juste à l'extérieur de Virden, sont très répandus dans la communauté et ses environs.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Radio-Canada

L'avenir incertain de l'industrie pétrolière suscite peu d'inquiétudes à Virden, au Manitoba, où la production de pétrole est centrale à l'économie. Toutefois, les politiciens locaux reconnaissent que la diversification de l'économie demeure essentielle.

Les résidents de la municipalité située à environ 70 km à l'ouest de Brandon ont bénéficié financièrement pendant plusieurs décennies de l'extraction pétrolière, notamment du puits « le plus productif du Manitoba » avec 2,05 millions de barils produits depuis 1955, selon la province.

Le conseiller municipal de Virden et président d'une firme de consultation dans l'industrie pétrolière du Manitoba, Bruce Dunning, peut en témoigner.

Grâce à la combinaison du pétrole et de l'agriculture, nous avons vu Virden survivre à de nombreux ralentissements économiques et bénéficier d'un grand nombre de services et de débouchés qui n'existent pas dans les villes environnantes, soutient M. Dunning.

L'an dernier, 225 nouveaux puits de pétrole ont été forés au Manitoba, avec un volume moyen de 6041 m3 de pétrole produit par jour. Cela représente une augmentation de 3,4 % par rapport aux 5840 m3 par jour produits en 2021.

Professeur au département d'économie de l'Université du Manitoba, Fletcher Baragar explique que l'industrie pétrolière ne représente qu'une petite partie de l'économie provinciale et que le boom pétrolier tire à sa fin.

Il ajoute que l'amélioration continue des méthodes et des techniques d'extraction signifie que la production se poursuivra, mais que la vague d'investissements, les retombées en matière d'emplois et de revenus auront un impact de plus en plus faible sur l'économie manitobaine.

Même si le pétrole est important pour la région depuis le début des années 1950 et que l'activité pétrolière est appelée à diminuer, les habitants de la région ne sont pas préoccupés par l'avenir.

Il ne fait aucun doute que la production de pétrole va commencer à diminuer partout dans le monde avec le mouvement vers les énergies vertes, affirme Bruce Dunning.

Bruce Dunning se tient sur un chemin en gravelle entouré d'un champ.

Bruce Dunning est conseiller municipal de Virden. Il travaille également comme consultant dans l'industrie pétrolière, un secteur dans lequel il a travaillé la majeure partie de sa vie.

Photo : Radio-Canada / Josh Crabb

Toutefois, la mairesse de Virden, Tina Williams, estime que la diminution du nombre d'emplois et des retombées économiques liées au secteur est encore loin.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une préoccupation immédiate pour nous, affirme-t-elle. Ce sera toujours un peu moins cher d'extraire le pétrole du sol ici.

Elle ajoute que les puits peuvent être forés plus rapidement dans cette région par rapport à d'autres.

La transition, une question électorale

Le candidat progressiste-conservateur et député sortant de la circonscription Riding Mountain, Greg Nesbitt, estime qu'il y aura une demande pour le pétrole pendant encore longtemps.

Il ajoute qu'il sera plus important pour le prochain gouvernement provincial de créer le climat économique adéquat pour attirer de nouvelles industries dans la région, alors que l'électrification des transports gagne en importance.

Nous avons besoin d'excellents taux d'imposition. Il faut que les gens aient une raison de venir au Manitoba, déclare Greg Nesbitt. Un nouveau gouvernement progressiste-conservateur fera certainement pression en ce sens.

Le candidat du NPD Wayne Chacun, un ambulancier qui est né à Virden, promet que, si son parti forme le gouvernement, il travaillera avec les élus et les gens d'affaires pour diversifier l'économie.

La communauté d'affaires de cette région, qui est très forte, voudra sans aucun doute profiter de toutes les occasions qui se présenteront, affirme-t-il.

Il vaut toujours mieux être proactif que réactif. Il est préférable d'attirer plus d'industries et des industries différentes maintenant, plutôt que d'attendre que le chômage augmente et que nous ayons des problèmes.

De son côté, le Parti libéral du Manitoba a fait savoir que la candidate Eileen Smerchanski n'était pas disponible pour une entrevue.

Avec les informations de Josh Crabb

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Manitoba

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Manitoba.