•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’avis de non-consommation de l’eau du secteur de Saint-Louis-de-France est levé

Une clôture et le réservoir au loin.

Des analyses confirment que l'eau est propre à la consommation.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Depuis lundi, 6500 résidents du secteur Saint-Louis-de-France, à Trois-Rivières, étaient sous le coup d’un avis de non-consommation de l’eau du robinet parce qu’une ou des personnes seraient entrées sur le site du réservoir d’eau potable, dont « l'accès est limité », indique la Ville.

Lors de la tournée quotidienne des installations de gestion d'eau potable, nos équipes ont remarqué qu'il y avait eu du vandalisme aux installations du réservoir de la mairie, a expliqué le responsable des relations publiques et porte-parole de la Ville, Mikaël Morrissette.

À titre préventif, la Ville avait diffusé un avis de non-consommation de l'eau. Ce n’est pas parce que la Ville de Trois-Rivières a détecté une bactérie dans l'eau pour le secteur de Saint-Louis-de-France [qu’il y a un avis], c'est vraiment parce que, puisqu'il y a des gens qui auraient eu accès aux trappes [du réservoir], avant de pouvoir dire que l'eau, elle est potable et consommable, on doit faire des tests et de l'échantillonnage pour s'assurer qu'il y a rien eu dans le réservoir, a expliqué M. Morrissette.

En fin de journée mardi, la Ville a pu lever l'avis puisque les analyses ont démontré que l'eau était propre à la consommation.

Un terrain avec des clôtures.

Le réservoir mairie fournit l'eau potable à 6500 résidents du secteur Saint-Louis-de-France, à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Un acte déplorable

L’accès au site est limité. Les trappes sont cadenassées, donc pour arriver à accéder au réservoir, ça prend de la volonté. On n’arrive pas là par hasard. C'est un acte qui est plutôt déplorable, surtout considérant le fait que plusieurs milliers de personnes sont impactées par ça.

Une citation de Mikaël Morrissette, responsable des relations publiques et porte-parole de la Ville de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières avait mis en place un point de distribution de bouteilles d'eau potable gratuites pour les résidents touchés par l'avis, qui pouvaient se rendre à la caserne de pompiers de la rue Oscar-Masson.

Une carte avec, notamment, l'autoroute 40.

L’avis a touché la population et les commerces se trouvant dans le périmètre délimité par le boulevard Thibeau à partir de la rue du Ruisseau-Martin, par la rue Saint-Alexis du côté est du boulevard Thibeau à partir de la rue du Ruisseau-Martin ainsi que par la rue Louis-de-France au complet, indique la Ville de Trois-Rivières.

Photo : Ville de Trois-Rivières

Il affirme que la Ville évalue la possibilité d’ajouter des mesures supplémentaires pour éviter que ce genre de situation n’arrive.

D’après l'entrevue réalisée à l’émission Toujours le matin et les informations de Marilyn Marceau

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Mauricie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Mauricie.