•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba se donne un an pour attirer plus d’immigrants économiques francophones

Jon Reyes parle a un micro.

Le gouvernement du Manitoba a sélectionné les membres du Conseil consultatif sur l'immigration économique et l'établissement, a annoncé jeudi le ministre du Travail et de l'Immigration, Jon Reyes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Afin de promouvoir l’immigration économique francophone au Manitoba et d’attirer des candidats, le gouvernement provincial a installé jeudi les membres du Conseil consultatif sur l'immigration économique et l'établissement (CCIEE).

Parmi les 14 membres sélectionnés dans ce Conseil consultatif, seul le directeur général de l'Association des municipalités bilingues du Manitoba, Justin Johnson, est francophone.

Pour lui, l’objectif est autant économique que culturel. Il faut le rappeler. Louis Riel, en fondant la province a rêvé d’un Manitoba où l’on célèbre la diversité, où tout le monde a sa place. Aujourd’hui, le gouvernement provincial avance dans la bonne direction, assure Justin Johnson.

Le rôle du CCIEE est de coordonner et de superviser la mise en œuvre des 70 recommandations du Conseil consultatif de l'immigration (CCI) du gouvernement du Manitoba.

L'une des recommandations faites au gouvernement provincial était d’adopter une politique d’immigration économique visant précisément les francophones, en se concentrant sur l'établissement et la rationalisation du Programme des candidats du Manitoba (PCM), ainsi que le recrutement et la rétention.

Le ministre du Travail et de l’Immigration du Manitoba, Jon Reyes, s’est félicité de ce nouveau conseil. Notre gouvernement continue de travailler à l'avancement des priorités du Manitoba en matière d'immigration économique, en particulier en ce qui concerne les pénuries de main-d'œuvre, la promotion du développement économique et le soutien à la population francophone du Manitoba, déclare le ministre Jon Reyes.

La directrice du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba, Madeleine Arbez, est enthousiaste. C'est important qu’on ait de la main-d'œuvre qui puisse parler l’anglais et le français, insiste-t-elle. 

Les membres siégeront pour un mandat de 12 mois à compter de juillet 2023.

Avec les informations d’Antoine Brière

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Manitoba

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Manitoba.