•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un des meilleurs sites de plongée au monde se cache dans les eaux de Brockville

Un plongeur qui visite un site du parc de sculptures sous-marines.

Un plongeur visite le site du parc de sculptures sous-marines de Brockville.

Photo : Matt Charlesworth

Le fleuve Saint-Laurent dans la région des Mille-Îles en Ontario accueille l’un des plus beaux endroits sur la planète où pratiquer la plongée sous-marine, selon Stéphan Senécal, instructeur de plongée et passionné de patrimoine maritime.

Selon l’homme-grenouille qui a exploré plusieurs océans, les raisons sont nombreuses pour souligner le caractère exceptionnel du site basé à environ une heure d’Ottawa.

Parce que l’eau est fraîche, parce qu’on n’a pas de thermocline – c’est-à-dire que l’eau est à la même température de la surface jusque dans le fond marin –, parce qu’on a de belles choses à voir et parce qu’on a une belle visibilité, énumère-t-il avec conviction.

Ici, on aime ça appeler ça "les Caraïbes canadiennes".

Une citation de Stéphan Senécal, plongeur professionnel
Stéphan Senécal sourit en regardant l'objectif. Il porte un habit de plongée et une casquette.

Stéphan Senécal a choisi de déménager dans la région des Mille-Îles en Ontario une fois retraité, parce que c’est pour lui un paradis de la plongée.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

En se rendant plus précisément au parc Canteen de Brockville, il est possible de découvrir un véritable musée aquatique. À cet endroit, dans les eaux du Saint-Laurent, se cache le seul parc de sculptures sous-marines au Canada. En tout, une trentaine de créations de ciment agrémentent le parcours des plongeurs.

Le lieu d’exposition insolite se veut aussi un site d’entraînement pour les amateurs de plongée, avant de s’attaquer à un plus grand défi : l’exploration d’épaves remontant aux années 1800. En partant du quai, un plongeur peut y accéder en une vingtaine de minutes.

Modélisation 3D de l'épave Robert Gaskin sous l'eau.

Plusieurs épaves très bien préservées témoignent du passé de la voie maritime du Saint-Laurent.

Photo : Christian Rémillard

Si on pense à la voie maritime qui est ici [...], c'était le lieu de navigation pour le transport des marchandises, explique Stéphan Senécal, qui préside le chapitre des Mille-Îles de Save Ontario Shipwrecks. L’organisme à but non lucratif œuvre à la préservation du patrimoine maritime ontarien.

Comme elles [les épaves] sont très bien préservées à cause de l'eau qui est fraîche ici, et non [...] salée, la détérioration est beaucoup plus longue. C'est ce qui fait qu'on est capables de voir de belles épaves comme ça qui datent de ces années-là, ajoute-t-il.

L’accès au site de plongée est gratuit.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ottawa-Gatineau

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ottawa-Gatineau.