•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Calgary, le conseil municipal revient sur le plan d’action sur le logement abordable

Les évaluations foncières des maisons à Calgary ne représentent pas les réalités actuelles du marché, selon un évaluateur de la ville.

La Ville de Calgary compte organiser des audiences publiques sur le logement abordable en septembre.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Après avoir rejeté le plan d’action pour le logement abordable mardi, le conseil municipal de Calgary a infirmé sa décision en votant une seconde fois, à 14 contre 1, mercredi. Ce vote permet ainsi à l'administration de la ville d’étudier les recommandations de ce plan d’action dans le but de développer sa propre stratégie pour le logement abordable.

Ce plan d’action a été rédigé par un groupe de travail indépendant composé d’experts sur le logement abordable.

Les huit conseillers municipaux ont voté contre ce plan mardi soir pour refuser la recommandation sur les règles de zonages.

En effet, les experts indépendants suggèrent de remplacer la règle de zonage qui limite la construction dans certains quartiers à une maison par terrain, par une nouvelle qui permettrait d’en bâtir plus d’une sur un seul terrain, dans tous les quartiers.

Cette suggestion a inquiété ces conseillers municipaux, dit la mairesse de Calgary, Jyoti Gondek.

D’ailleurs avant le premier vote mardi soir, les conseillers avaient demandé à pouvoir voter pour chacune des recommandations individuellement, ce que la mairesse a refusé. C’est pour cela que le plan d’action a été rejeté en bloc mardi soir.

Nous devions accepter les recommandations dans leur intégralité. Nous ne pouvions pas demander aux experts indépendants de retirer des éléments de leur propre rapport, explique la mairesse.

Il semble que des conseillers municipaux n’aient pas compris la différence entre le vote sur des recommandations provenant d'un groupe de travail indépendant et le vote sur des recommandations provenant de l'administration municipale, ajoute-t-elle.

Grâce au second vote, la Ville pourra utiliser les recommandations du plan d’action pour développer une stratégie pour le logement abordable et tenir des audiences publiques en septembre. La stratégie sera par la suite présentée au conseil municipal qui pourra ensuite en débattre et se prononcer.

Avec des informations de Scott Dippel

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.