•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux à ciel ouvert : respectez l’interdiction, dit un chef pompier

Un feu de camp sur une plage.

Les trois provinces maritimes ont interdit les feux à ciel ouvert en raison des conditions météorologiques très sèches.

Photo : Radio-Canada / Christian Molgat

Radio-Canada

Il est interdit de faire un feu à ciel ouvert dans toutes les provinces maritimes, en raison des conditions météorologiques chaudes et sèches. Les services d’incendie sont sur un pied d'alerte, car certains résidents font fi de cette interdiction.

Le message n’est malheureusement pas entendu par tout le monde, lance Marc Cormier, chef du service d’incendie de Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Il explique que les pompiers ont dû répondre à un incendie dans un foyer situé à l'extérieur d'une résidence, mercredi.

Un chef pompier en entrevue à l'extérieur.

Marc Cormier, chef du service d’incendie de la Ville de Dieppe

Photo : Radio-Canada

Les feux en plein air sont pourtant interdits dans toutes les régions du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Les yeux sont d’ailleurs rivés sur cette province qui lutte contre d’importants feux de forêt qui ont forcé l’évacuation de plus de 20 000 personnes.

On espère que le message va passer aujourd’hui et que les gens vont respecter les restrictions qui sont en place, affirme Marc Cormier.

Mégot de cigarette par terre : un danger bien réel

Le chef pompier souligne aussi que jeter des mégots de cigarettes par terre peut avoir des conséquences catastrophiques.

Jeter une cigarette par terre, pour nous, équivaut à des pertes extrêmes, comme on voit présentement en Nouvelle-Écosse et dans le sud-ouest de la province, dit-il.

Il ajoute que les pompiers ont répondu à plusieurs incendies mineurs causés par des mégots de cigarettes dans les deux dernières semaines dans le Grand Moncton. Il explique que certaines personnes ne sont pas conscientes du danger que cela peut représenter.

En plus de respecter les consignes entourant les feux en plein air, le chef pompier précise qu’il peut être efficace d’arroser le paillis de notre jardin par temps sec ou encore d’utiliser des matériaux moins combustibles pour le jardinage.

Il précise aussi que certains feux peuvent être causés par une auto stationnée sur du gazon trop long et trop sec.

Marc Cormier ajoute que l’utilisation d’un barbecue est toujours sécuritaire, car ce sont plutôt les étincelles qui font craindre le pire, d’où l’interdiction de feux à ciel ouvert.

Le feu de forêt est toujours gérable à Saint Andrews

Par ailleurs, le ministère des Ressources naturelles affirme jeudi que le feu de forêt dans la région du lac Stein, près de Saint Andrews, est relativement stable et que les pompiers continuent de le combattre.

Les résidents évacués ont pu retourner chez eux mardi, mais doivent être prêts à être évacués si les conditions changent.

Une maison complètement ravagée par le feu.

Une maison complètement ravagée à Saint Andrews, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Gracieuseté : Annie Stewart

Le Nouveau-Brunswick envoie donc des avions-citernes en Nouvelle-Écosse pour aider la province à lutter contre les feux de forêt qui font rage dans les régions d’Halifax, de Shelburne et de Pubnico.

Nous allons continuer de surveiller la situation au Nouveau-Brunswick en utilisant tous les outils qui sont à notre disposition, tout en déplaçant des effectifs pour fournir l’aide nécessaire à nos voisins en Nouvelle-Écosse, a dit le premier ministre Blaine Higgs dans une déclaration.

Avec les informations du Téléjournal Acadie

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.