•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’endettement des Canadiens a atteint un nouveau sommet, dit TransUnion

Un homme qui semble désespéré tient plusieurs cartes de crédit dans sa main.

Les émissions de cartes de crédit ont augmenté de 20 % dans un contexte de forte concurrence sur le marché.

Photo : iStock / SIphotography

La Presse canadienne

L'encours de la dette combinée des Canadiens a établi un nouveau record au premier trimestre, atteignant 2320 milliards de dollars, a indiqué mercredi TransUnion.

De nombreux Canadiens se sont tournés vers le crédit pour atténuer les pressions financières en cette période où le coût de la vie augmente avec la forte inflation et les hausses de taux d'intérêt, a souligné l'agence de notation dans son plus récent rapport trimestriel sur les données du secteur.

TransUnion affirme que le nombre de Canadiens ayant accès au crédit a augmenté de 2,9 % d'une année à l'autre, en raison du nombre de consommateurs à risque, qui a augmenté de 8,3 %.

Cependant, l'agence a noté que les consommateurs considérés comme de premier ordre et de meilleure qualité représentaient toujours près des trois quarts du total des consommateurs avec un solde, qualifiant cette situation de répartition relativement saine des risques.

Les émissions de cartes de crédit ont augmenté de 20 % dans un contexte de forte concurrence sur le marché, tandis que le paiement mensuel moyen de la ligne de crédit s'est accru de 43 % pour atteindre 436 $.

Selon TransUnion, le montage de prêts hypothécaires a chuté de 32 % d'une année à l'autre, la hausse des taux d'intérêt ayant ralenti la demande de nouveaux prêts hypothécaires, en particulier sur le marché du refinancement.

Défaillances

Pendant ce temps, le taux de défaillance grave des consommateurs a augmenté, bien que TransUnion ait noté que les niveaux globaux de défaillance restent inférieurs à ceux d'avant la pandémie.

La situation financière des consommateurs de crédit canadiens s'est améliorée au sortir de la pandémie grâce à l'augmentation de l'épargne accumulée pendant cette période et à la vigueur du marché de l'emploi, a affirmé le directeur de la recherche et des données du secteur de TransUnion, Matthew Fabian.

Toutefois, plus les conditions d'inflation et de taux d'intérêt élevés se maintiennent, plus il est probable qu'un segment de consommateurs plus vulnérables soit à court d'argent, a-t-il ajouté.

Comme les revenus disponibles sont de plus en plus restreints, nous nous attendons à ce qu'un segment de consommateurs soit plus enclin à ne pas effectuer [ses] paiements et, par conséquent, à ce que les taux de défaillance augmentent.

Une citation de Matthew Fabian, porte-parole de TransUnion

Les soldes moyens des consommateurs sur la plupart des produits de crédit ont augmenté, le solde moyen des cartes de crédit s'étant accru de 11,4 % pour atteindre 3909 $ et celui des prêts hypothécaires ayant grimpé de 7,1 % pour atteindre 349 178 $.

TransUnion s'attend à ce que les tendances du crédit pour 2023 soient nuancées en raison de l'impact inégal de la hausse de l'inflation et des taux d'intérêt.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.