•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une trentaine de résidents évacués à Sept-Îles à la suite d’un incendie

Un immeuble de logements endommagé par les flammes.

Une trentaine de résidents se retrouvent à la rue à cause de l'incendie qui a ravagé leur immeuble, rue Régnault à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Un incendie a forcé l’évacuation d’une trentaine de résidents d’un immeuble de la rue Régnault, à Sept-Îles, lundi matin. Pour certains d’entre eux, les pertes sont totales, selon le Service d’incendie de Sept-Îles, qui prévoit que le bâtiment restera inhabitable encore plusieurs mois.

Aucun blessé n’a été signalé, mais les résidents des 16 logements ont été pris en charge par la Croix-Rouge, au Centre socio-récréatif de Sept-Îles.

Le Service d’incendie est persuadé que l’incendie est de cause accidentelle.

Les pompiers ont reçu l’appel à 4 h 10 du matin et, lorsqu’ils sont arrivés sur place, les flammes étaient déjà visibles de l’extérieur. L’incendie a pris naissance dans un appartement du deuxième étage.

Deux résidents ont été secourus sur leur balcon, pendant qu’une équipe de pompiers contenait l’incendie.

Le feu a été maîtrisé rapidement. En 20 minutes, nous avions le contrôle de la situation, mais les dommages sont considérables, précise le directeur du Service d’incendie de Sept-Îles, Joël Sauvé.

Aux étages supérieurs, d’importants dégâts ont été causés par les flammes, tandis qu’au premier étage, des dégâts d’eau rendent les habitations inhabitables.

D’importants dégâts ont été causés par les flammes dans deux appartements, tandis que dans les autres, ce sont les dégâts d’eau qui rendent les habitations inhabitables.

Le maire de Sept-Îles, Steeve Beaupré, se est rassuré que personne n’ait été blessé, mais se dit préoccupé quant à l’habileté des sinistrés à se trouver un logement. Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre qu’on vit actuellement, on s’en serait passé, déplore-t-il.

Ça m’inquiète, parce que les derniers incendies d’immeubles à logements qu’on a eus, les propriétaires n’ont pas reconstruit.

Une citation de Steeve Beaupré, maire de Sept-Îles

Simon Dubé, le propriétaire du bâtiment, garde espoir qu’il ne sera pas nécessaire de reconstruire. On attend les experts en sinistres. Je ne crois pas que c’est à démolir, je pense que c’est faisable de rénover le bâtiment, mais c’est trop tôt pour le savoir, affirme-t-il.

Selon le directeur du Service d’incendie de Sept-Îles, les dommages s’élèveraient à plusieurs centaines de milliers de dollars, et les travaux devraient prendre plusieurs mois.

Avec les informations de Charles-Étienne Drouin

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.