•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Lytton dénoncent les conditions de l’aide d’Ottawa pour reconstruire

Le village de Lytton en chantier, le 21 mai 2023.

À Lytton, la reconstruction n'a toujours pas commencé, près de deux ans après le feu de forêt qui l'a détruit.

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

Des résidents de Lytton protestent contre les conditions affiliées au programme de reconstruction du village, annoncé par Ottawa l’an dernier. Ils soutiennent que cette « belle annonce » du gouvernement fédéral, dans les faits, ne les aidera pas en raison de la proportion de la population admissible.

En juin 2022, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 77 M$ pour aider Lytton à se reconstruire, près d’un an après l’incendie de forêt qui l’a ravagé dans sa quasi-totalité.

Dans cette enveloppe, 6 M$ étaient destinés aux propriétaires ayant perdu leur maison dans l'incendie et souhaitant la rebâtir conformément aux normes de carboneutralité et de résistance au feu. Pour Ottawa, cette aide permettrait ainsi à Lytton de devenir un modèle de reconstruction pour faire face aux aléas climatiques à venir.

Le gouvernement fédéral a alors déjà précisé que seules les personnes assurées pouvaient être admissibles au programme d’aide, ce qui rejetait une bonne partie des sinistrés.

Le village de Lytton complètement détruit, une voiture est toujours intacte depuis l'incendie à côté du centre-ville qui ressemble à un chantier, en mai 2023.

Le village de Lytton ressemble aujourd'hui à un grand chantier, où la construction n'a pas commencé. Les rares bâtiments toujours debout sont ceux qui ont échappé aux flammes en 2021.

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

Près d'un an plus tard, lors d'une rencontre sur la reconstruction du village, les résidents ont appris que les résidences secondaires et les logements locatifs étaient également exclus du programme d'aide.

L’aide du fédéral ne pourra pas non plus être allouée aux résidents en amont de la reconstruction ou durant ce processus. Ils seront remboursés après coup, d’après PacifiCan, l’agence de développement économique du fédéral pour la Colombie-Britannique, qui gère le programme de reconstruction.

Je suis choquée, pour être honnête, a témoigné Jennifer Thoss, conseillère municipale de Lytton, qui fait partie des quelques résidents à être restés dans la communauté après sa destruction.

On ne va pas avoir de communauté carboneutre et résistante au feu avec ces paramètres qui ont été déterminés.

Une citation de Jennifer Thoss, conseillère municipale de Lytton

Moins de la moitié des résidents seraient admissibles

À mesure que les résidents prenaient conscience de ces conditions, la tension est montée durant la rencontre. Certains ont affirmé que le gouvernement fédéral allait garder son argent, qu’ils s'attendaient à recevoir de bonnes nouvelles, après deux ans d’attente pour la reconstruction, et non d’autres bâtons dans les roues.

À Lytton, environ 40 % des résidents n'étaient pas assurés, d’après Jennifer Thoss. En y retranchant les résidences secondaires et locatives, elle estime que seulement 40 % de la communauté pourrait être admissible à cette aide.

Très peu d’entre eux ont entre 10 000 et 80 000 $ qui traînent pour payer ces exigences de carboneutralité et de résistance au feu, ajoute la conseillère municipale, en expliquant que la plupart des résidents sont des personnes âgées.

Une des rares maisons de Lytton encore debout, derrière une grande butte de terre. (11 octobre 2022)

De nombreux résidents évacués de Lytton depuis l'été 2021 ignorent à quoi ressemblera le nouveau village.

Photo : Radio-Canada / Sophie Chevance

Annonce des conditions mercredi

Les représentants de PacifiCan présents à la rencontre ont affirmé comprendre les frustrations des résidents. La mairesse de Lytton, Denise O’Connor, dit garder l'espoir que ces conditions seront révisées.

Jessoa Lightfoot, une autre conseillère municipale, espère également que les résidents non assurés pourront être admissibles à ce programme. Ma crainte, c’est qu’on ait des promoteurs qui viennent ici et que ce ne soit plus une communauté, dit-elle.

Cela me brise le cœur, parce que beaucoup de gens ne pourront pas revenir.

Une citation de Jessoa Lightfoot, conseillère municipale de Lytton

Dans un courriel, les représentants de PacifiCan soulignent que les conditions du programme sont toujours à l'étude et que les détails finaux seront annoncés mercredi.

De l'argent que Lytton ne verra pas?

Un résident, Pierre Quévillon, quant à lui, ne se fait pas d'illusions à l’idée de se faire aider par le gouvernement fédéral pour reconstruire sa maison.

Une amie me disait que, si elle bâtissait avec les nouvelles normes, il faudrait qu’elle emprunte entre 80 000 et 100 000 $. Elle m’a dit : "Moi, là, ma maison était payée. Il faudrait que je retourne sur le marché du travail, que j’emprunte 100 000 $ et que je continue à travailler durant 15 ans?" Ça n'a pas de sens!

Pierre et sa chienne Indica, devant sa chambre de motel. (12 octobre 2022)

Pierre Quévillon aimerait retrouver le même sentiment de communauté lorsque Lytton sera reconstruit.

Photo : Radio-Canada / Simon Gohier

Depuis plusieurs années, Pierre Quévillon louait le logement d’un ami à Lytton. Il compte lui racheter son terrain et attend de pied ferme de pouvoir rebâtir son chez-lui. En attendant, il vit dans un motel de Lytton, l’un des rares bâtiments à avoir échappé à l’incendie.

Ils [annoncent] de l’argent qu’ils ne donneront pas. Ils savaient très bien que la population ne reviendrait pas.

Une citation de Pierre Quévillon, résident de Lytton

Pour lui, le gouvernement fédéral était bien conscient que la majeure partie de la communauté n’allait pas pouvoir bénéficier de cette aide.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.