•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Unigym : plusieurs préoccupations demeurent face au retour de l’entraîneur-chef

Un entraîneur regarde une athlète de gymnastique lors d'une performance, l'air songeur.

L’entraîneur-chef Dave Fallon devrait réintégrer son poste le 11 juin, ce qui sème l’inquiétude tant au sein de la Ville que chez les parents d'athlètes. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Radio-Canada

Unigym Gatineau peine à rassurer les parents d’athlètes tout comme la Ville de Gatineau quant au retour de l’entraîneur-chef, Dave Fallon, blâmé par le Comité de protection de l’intégrité (CPI) pour des comportements de violence psychologique, notamment.

La présidente de la Commission des loisirs, des sports et du développement communautaire à la Ville de Gatineau, Bettyna Bélizaire, a tenu une rencontre, mercredi, avec des représentants d’Unigym Gatineau au terme de laquelle plusieurs questions sont restées sans réponse, a-t-elle affirmé.

Bettyna Bélizaire pose à l'extérieur.

La conseillère Bettyna Bélizaire a plusieurs questions sans réponse quant au retour de l’entraîneur-chef Dave Fallon, chez Unigym Gatineau, blâmé pour des comportements de violence psychologique, notamment. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Rebecca Kwan

Dans une déclaration écrite transmise à Radio-Canada, Mme Bélizaire note que la rencontre avec les représentants d’Unigym Gatineau a été l’occasion de poser certaines questions, mais déplore que plusieurs éléments demeurent encore en suspens.

Notamment, les détails de l’audit du Comité de protection de l’intégrité (CPI) n’ont pu être partagés puisque seules la partie intimée (la victime) et défenderesse (l’entraîneur en question) peuvent y avoir accès, a-t-elle écrit.

En mars dernier, Radio-Canada rapportait plusieurs témoignages de parents, d’anciens athlètes et d’entraîneurs qui dénonçaient un climat malsain au sein du club de gymnastique. Ils ont évoqué notamment des allégations d’abus verbal, d’abus physique et le non-respect d’un protocole de blessure de la part de l’entraîneur-chef Dave Fallon.

Le Comité de protection de l’intégrité (CPI) a recommandé une suspension de 30 jours contre l’entraîneur de gymnastique qui compte plus de 25 ans d’expérience.

Un retour progressif de l’entraîneur?

L’entraîneur-chef Dave Fallon devrait réintégrer son poste le 11 juin, ce qui sème l’inquiétude tant au sein de la Ville que chez les parents d'athlètes.

« J’ai toujours plusieurs préoccupations entre autres, considérant que l’entraîneur-chef ne reconnaîtrait pas les faits que le CPI lui a reprochés. »

— Une citation de  Bettyna Bélizaire, conseillère et présidente de Commission des loisirs, des sports et du développement communautaire à la Ville de Gatineau

Par ailleurs, la direction d’Unigym Gatineau a tenu à rencontrer les parents de gymnastes inscrites au programme Sport-études, mardi soir, au centre sportif, pour faire le point sur la situation.

Radio-Canada a parlé à plusieurs d’entre eux qui se disent insatisfaits de la discussion. Ces parents n’ont pas souhaité être identifiés, par peur de représailles.

Selon eux, la direction d'Unigym Gatineau n'a pas présenté de plan précis pour encadrer le retour de l'entraîneur-chef, mais on leur a indiqué que le retour de Dave Fallon dans la palestre, le 11 juin, se fera de façon progressive, sans que celui-ci soit responsable d'un groupe complet.

On voit les jambes d'une gymnaste qui participe à une épreuve à la poutre.

Plusieurs parents d'athlètes déplorent qu’Unigym Gatineau n'a pas présenté de plan précis pour encadrer le retour de l'entraîneur-chef, Dave Fallon. (Photo d’archives)

Photo : Getty Images / AFP / Ozan Kose

Plusieurs parents ont dit ne pas avoir eu l'impression d'avoir de réponses à leurs nombreuses questions. D’après eux, la directrice générale du club de Gymnastique, Jacynthe Harper, n'a répondu à aucune d'entre elles, c'est plutôt la présidente du conseil d'administration, Chantal St-Cyr, qui agissait comme porte-parole.

Une représentante de Gymnastique Québec était aussi présente à la rencontre, mardi soir. Toujours selon les parents, elle se serait limitée à présenter le processus de plainte de l'Officier des plaintes. Un processus à l'issue duquel l'entraîneur-chef Dave Fallon a été blâmé pour des comportements qualifiés d'inappropriés.

Selon plusieurs parents, certaines athlètes du programme Sport-études auraient souhaité assister à la rencontre, mais l'accès leur aurait été refusé par la direction d'Unigym Gatineau.

Radio-Canada a tenté d'obtenir des détails sur le déroulement de la rencontre et sur les mesures qui seront mises en place pour assurer la sécurité et le bien-être des athlètes auprès de la direction d'Unigym et de Gymnastique Québec. Nos demandes sont restées sans réponse.

Avec les informations de Jonathan Jobin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...