•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Winnipégoise atteinte d’un cancer terminal prône l’accès à la psilocybine

Vendredi, la police a perquisitionné le premier magasin de champignons magiques de Winnipeg.

Mme Hughes fixe l'objectif avec des lunettes rondes.

Janis Hughes, 66 ans, est atteinte d’un cancer du sein terminal.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

Alors que le Service de police de Winnipeg a perquisitionné le premier magasin de champignons magiques de la ville vendredi, une patiente atteinte d’un cancer terminal souhaite que le gouvernement fédéral décriminalise la psilocybine.

Janis Hughes, 66 ans, affirme que deux séances de thérapie clandestine aux champignons magiques lui ont donné une nouvelle attitude face à la vie et à la mort. Elle est atteinte d’un cancer du sein terminal.

Elle affirme que la psilocybine, un hallucinogène trouvé dans les champignons magiques, l'a aidé à affronter la dépression et l’anxiété qu’elle ressentait face à son diagnostic. Maintenant, elle souhaite que d’autres patients puissent accéder à la substance sans enfreindre la loi.

Je n’ai plus peur de mourir, ce qui est un énorme cadeau, puisque je peux maintenant pleinement profiter de la vie, peu importe combien de temps il me reste, fait-elle valoir.

Un nombre croissant de Canadiens et de professionnels de la santé demandent au gouvernement fédéral de décriminaliser ou de légaliser la psilocybine, alors que des détaillants illégaux continuent d’ouvrir leurs portes au pays.

La façade du magasin de champignons magiques Magic Mush à Winnipeg le 19 mai 2023.

Le magasin de champignons magiques du quartier Osborne Village de Winnipeg, Magic Mush.

Photo : Radio-Canada / Bryce Hoye

Janis Hughes croit qu’il faut faire un parallèle avec la légalisation du cannabis. Plusieurs détaillants illégaux de cette substance avaient ouvert avec pignon sur rue, dans les années avant que le cannabis ne devienne légal au Canada.

Je vois ça comme un élément qui pourra aider à aller de l’avant, mais je regrette que des personnes puissent être blessées lors du processus et que de la mauvaise presse puisse nuire au mouvement, poursuit Mme Hughes.

Elle est tout de même en faveur de rendre accessible cette substance naturelle aux gens.

Refus de Santé Canada

En 2022, plus de 100 professionnels de la santé ont contesté, en Cour fédérale, le refus du ministère de la Santé fédéral de leur accorder la permission d’utiliser des substances psychédéliques pour offrir des thérapies à leurs patients.

Janis Hughes est une plaignante dans une cause fondée sur la Charte, devant la Cour fédérale, où elle réclame l’accès pour les patients à la psilocybine à travers un système réglementé.

Il y a 16 mois, la patiente a demandé l’accès, à travers Santé Canada, à psychothérapie assistée par la psilocybine. Les médecins lui avaient alors donné une espérance de vie de deux ans. Sa demande a été refusée.

Ils insistent sur le fait que c’est pour ma sécurité et celle du grand public, ce que je trouve absurde , dit-elle. Je suis une patiente terminale avec une date d’expiration au court terme. C’est après ce refus qu’elle a obtenu un traitement illégal.

Une question de temps, selon un avocat

L’avocat torontois spécialisé en cannabis et en drogues psychédéliques, Paul Lewin dit qu’il représente certains des magasins canadiens qui vendent du cannabis qui ont été fermés par la police.

Il croit que les champignons magiques, qui contiennent de la psilocybine et de la psyilocine, restent illégaux en raison de la guerre ratée contre la drogue.

Je suis certain que l’usage récréatif pour les adultes arrive, il s’agit simplement d’une question de temps , dit-il. La loi existe, alors c’est difficile d’en vouloir à la police. [...] Je blâme les politiciens.

L’ouverture de détaillants illégaux au Canada signale que le public est mécontent de l’état des choses, soutient l’avocat.

Avec les informations de Bryce Hoye

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Manitoba

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Manitoba.