•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta vit une fin de semaine enflammée et enfumée

Une épaisse fumée enveloppe une forêt et une partie de la ville de Calgary, dont ce secteur de la rivière Bow enjambé par un pont difficilement visible, le mardi 16 mai 2023.

La fumée dégagée par les feux de forêt dégrade considérablement la qualité de l'air dans plusieurs régions de la province. (Photo d'archives)

Photo : La Presse canadienne / Larry MacDougal

Radio-Canada

Le temps chaud et sec prévu en Alberta laisse présager un week-end fort occupé pour les pompiers, qui s’affairaient toujours à combattre 91 feux de forêt samedi après-midi.

Dans la plupart des régions, les températures atteignent de 25 à 30 degrés Celsius. Pour tenter d’éviter le déclenchement de nouveaux brasiers par l’activité humaine, la province recommande d’éviter de visiter les terres publiques. Elle interdit également de circuler en véhicule tout-terrain et d’allumer des feux de camp.

Depuis le début de l’année, près de 500 feux de forêt ont été répertoriés en Alberta. Ils ont consumé quelque 842 000 hectares et détruit plus de 275 structures.

À Fox Creek, le brasier s’est arrêté à la ligne coupe-feu érigée à environ 1 km de la communauté. Les habitants sont évacués depuis deux semaines.

Feux en Alberta 2023

Consulter le dossier complet

Un panache de fumée noire se dégage d'un grand feu de broussailles en Alberta, le dimanche 30 avril 2023.

De la pluie sur le radar?

Dans la région de Grande Prairie, au nord-ouest d’Edmonton, des averses et un risque d’orage sont à prévoir dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon Environnement Canada, un nouveau système météorologique pourrait amener de la pluie soutenue dès dimanche soir et jusqu’à mardi sur une grande partie de l’Alberta.

« Évidemment, c'est une bonne nouvelle, ça donne de l'espoir à nos équipes sur le terrain », affirme Josée St-Onge, agente d’information chez Alberta Wildfire.

Elle ajoute que ça donne une fenêtre pour pouvoir travailler sur les lignes d'arrêt et les coupe-feu, sans avoir à s'inquiéter que l'intensité du feu cause des conditions dangereuses sur le terrain.

Josée St-Onge prévient que ce nouveau système [météorologique] qui se déplacera dans la province apportera du vent : C'est toujours le cas lorsque la météo change. Avant que la pluie arrive, on risque de voir un peu plus d'intensité dans l'activité des feux.

La fumée reste présente

La fumée des feux actifs promet encore de compliquer le travail des pompiers sur le terrain.

La fumée nous empêche de voler, d’évaluer et d’agir sur les incendies depuis les airs, mais elle crée également des conditions plus fraîches qui peuvent affaiblir le comportement des incendies, explique Christie Tucker d’Alberta Wildfire.

La fumée n’épargnera pas la respiration des Albertains ce week-end.

Environnement Canada a lancé des bulletins spéciaux sur la qualité de l’air pour la majeure partie de la province.

La très grande majorité des communautés connaissent un samedi enfumé où la mauvaise qualité de l’air représente un risque qualifié d’élevé ou de très élevé pour la santé :

  • Airdrie;

  • Calgary;

  • Cold Lake;

  • comté de Lamont;

  • comté de Parkland;

  • comté de Strathcona;

  • comté de Sturgeon;

  • Drayton Valley;

  • Edmonton;

  • Edson;

  • Fort McMurray;

  • Fort Saskatchewan;

  • Grande Prairie;

  • Lethbridge;

  • Red Deer;

  • St. Albert;

  • Wood Buffalo Sud;

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.