•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes du Nord demandent plus d’infrastructures récréatives

Un parc de planche à roulettes.

Contrairement à Kapuskasing, Hearst a un parc de planche à roulettes.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

Les conseils municipaux de Hearst et de Kapuskasing ont accueilli dans les derniers jours, des groupes de jeunes qui réclament plus d’infrastructures récréatives dans leurs villes respectives.

À Hearst, Caroline Wesley et Leia Gendreau, deux étudiantes de l’école Hearst High School se sont présentées devant leur conseil municipal pour réclamer la création d’un centre pour les jeunes.

Les adolescentes ont fait valoir qu’elles perçoivent un manque d’activités pour les jeunes de leur âge en ville, par rapport au passé.

Dans ce temps là, il y avait beaucoup plus de choses à faire pour les jeunes et les ados ; mais maintenant, il n'y a plus d'activités.

Une citation de Leia Gendreau, adolescente résidente de Hearst
Caroline Wesley et Leia Gendreau présentent leurs demandes au conseil municipal de Hearts à l'aide d'une projection.

Deux adolescentes de Hearst ont décidé de passer à l’action et se sont présentées à leur conseil municipal pour réclamer plus d'activités et d'occasions de rencontres pour les enfants durant l'été.

Photo : Radio-Canada / Source : Brittney Leger

Elles ont également évoqué leur déception par rapport au fait que les jeunes des trois écoles secondaires de Hearst ont très peu de contacts, même à l’extérieur du contexte scolaire.

La municipalité ouverte aux demandes

Le maire de Hearst Roger Sigouin affirme que le conseil municipal est très ouvert à ce genre de présentation et se dit prêt à poursuivre cette conversation avec le groupe d’élèves.

Nos jeunes, on a besoin d’eux dans une communauté comme Hearst ; travailler avec eux, trouver des solutions. Je pense que c’est notre rôle comme élus.

Une citation de Roger Sigouin, maire de Hearst

Il reste maintenant à évaluer comment procéder, mais le maire Sigouin se dit encouragé par l’enthousiasme du groupe d’élèves.

Il explique aussi qu’une nouvelle approche pour les services récréatifs a été mise en place il y a quelques années. La ville souhaite diversifier son offre en loisirs, entre autres avec des activités de tricot et de confection d’appâts pour la pêche.

Problématique semblable à Kapuskasing

À une centaine de kilomètres, dans la ville de Kapuskasing, un autre groupe de jeunes provenant de toutes les écoles secondaires de la région a livré cette semaine une présentation similaire au conseil municipal.

Ils demandent eux aussi davantage d’infrastructures récréatives ; plus spécifiquement, leur rapport demande soit une nouvelle patinoire ou un parc de planche à roulettes.

La piscine intérieure.

Kapuskasing tente de remplacer la piscine Donat Brousseau depuis quelques années. (Photo d'archives)

Photo : Gracieuseté : Joelle Casonato

La conseillère Guylaine Scherer est responsable entre autres du dossier récréation pour la ville et affirme avoir été impressionnée par le groupe de jeunes et par la présentation faite au conseil municipal.

Pour l’ensemble du conseil municipal, avec les commentaires qui sont ressortis à la suite de la présentation des élèves, tout le monde était agréablement surpris de voir tout le travail qui a été investi dans cette planification là.

Une citation de Guylaine Scherer, conseillère municipale de Kapuskasing

Elle reconnaît qu’il y a un manque d’activités possibles pour les jeunes adolescents en ville, et elle s’est engagée à poursuivre le dialogue avec le groupe de jeunes.

Tout comme le maire Sigouin à Hearst, elle affirme que cette conversation ne fait que commencer.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.