•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un canot mi’kmaw à la rencontre des communautés avant les Jeux autochtones en juillet

Deux canots sur une rivière.

Un canot traditionnel mi’kmaw. En veste jaune, Todd Labrador, le constructeur de ce canot en écorce de bouleau.

Photo : Twitter/Jeux autochtones de l'Amérique du Nord 2023 - NAIG2023

En amont des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord, qui se tiendront en juillet en Nouvelle-Écosse, un canot traditionnel mi’kmaw en écorce de bouleau fait étape dans les 13 communautés autochtones de la province. Un moyen de faire découvrir ce savoir-faire ancestral.

Il fallait sept jours à mon arrière-grand-père pour construire un canot, j’ai mis presque un an avec ma famille pour construire celui-ci, dit Todd Labrador, qui perpétue un savoir-faire traditionnel, celui des canots autochtones en écorce de bouleau qui servent à naviguer sur les rivières ou l’océan.

Le plus dur aujourd’hui, c’est de trouver les matières premières, comme l’écorce de bouleau. J’utilise aussi de l’épinette, du cèdre, de l’érable et des racines de sapins pour assembler les pièces, relate-t-il. Tous les bois proviennent de Nouvelle-Écosse, sauf le cèdre, que je vais chercher au Nouveau-Brunswick.

Trois personnes autour d'un canot en écorce posé sur la pelouse, près d'un cours d'eau.

En veste jaune, Todd Labrador, le constructeur de ce canot en écorce de bouleau.

Photo : Twitter/NAIG2023 - Jeux autochtones de l'Amérique du Nord 2023

Chaque été, ce sexagénaire qui a grandi dans la réserve de Wildcat s’installe dans un parc provincial et façonne ces canots. Un exercice qu’il réalise avec sa famille tout en répondant aux questions des visiteurs.

Il utilise les méthodes ancestrales qu’il a héritées de sa famille, mais aussi de l’algonquin William Commanda, un constructeur de canot autochtone reconnu dans le monde entier.

J’apprends aussi du bois. Je dois l’étudier pour comprendre comment il réagit, pourquoi il casse, par exemple. A chaque canot que je construis, j’apprends quelque chose.

Une citation de Todd Labrador

Todd Labrador a construit près de 18 canots selon les méthodes mi’kmaw. Le dernier-né fait plus de 5 mètres et peut accueillir cinq personnes.

Depuis le début du mois de mai, cette embarcation participe à un relais à travers les 13 communautés autochtones de la province. Fin de la tournée : en juillet, à Halifax, juste avant le lancement des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord.

Le canot relie les communautés autochtones

Ce canot traditionnel montre les connexions entre les communautés, à travers les rivières et l’eau, explique Alexandra Cherry, qui s’occupe des bénévoles pour les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord.

Cinq personnes pagaient dans un canot en écorce.

Un canot traditionnel mi'kmaw pour les Jeux autochtones de l'Amérique du Nord. En veste jaune, Todd Labrador, le constructeur de ce canot en écorce de bouleau.

Photo : Twitter/Jeux autochtones de l'Amérique du Nord 2023 - NAIG2023

À chaque étape du relais, le canot est rejoint par les athlètes autochtones de la Nouvelle-Écosse qui vont participer aux épreuves en juillet. Pour Todd Labrador c’est un honneur que son canot voyage à travers la province.

Chaque communauté du pays a son propre modèle de canot en écorce de bouleau. Cela permet de montrer notre modèle explique-t-il. Ces rencontres autour du canot nous permettent de montrer l’importance de notre histoire et de célébrer le présent et les jeunes de nos communautés, ajoute Alexandra Cherry. Tout le monde est le bienvenu sur les étapes pour découvrir nos traditions.

Les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord auront lieu du 15 au 23 juillet.

Plus de 4000 athlètes venant des 756 communautés autochtones du pays sont attendus en Nouvelle-Écosse, à Halifax, à Dartmouth et dans la Première Nation de Millbrook.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.