•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché MelLau sauvé d’une fermeture : soulagement pour l’offre alimentaire à Sept-Îles

L'édifice du marché MelLau, à Sept-Îles.

Le marché MelLau et le restaurant Le Bavard et L'Ivrogne, à Sept-Îles, sont des commerces voisins.

Photo : Radio-Canada

La seule épicerie fine de Sept-Îles, le marché MelLau, continuera finalement ses activités. Le commerce sera racheté par le restaurant Le Bavard et L'Ivrogne.

En février dernier, l'entreprise annonçait qu'elle devait mettre la clé sous la porte en raison d'une surcharge de travail due au manque de main-d'œuvre. Il s'agit du seul commerce à Sept-Îles qui offre des plats préparés à emporter et qui fait office d'épicerie fine.

Dans la dernière année, la Cage - Brasserie sportive et le pub St-Marc ont annoncé leur fermeture.

La poursuite des activités du marché MelLau permet de consolider l'offre alimentaire de la ville.

C'est un projet qu'on tenait à cœur depuis longtemps, témoigne le copropriétaire du restaurant Le Bavard et L'Ivrogne, Billy Tanguay. On s'est dit qu'on voulait essayer de le maintenir en vie, de faire un projet phénix un peu. […] La Ville a un besoin, souligne le restaurateur.

C’est une mission qu’on s’est donnée, on ne veut pas voir d’autres restaurants fermer.

Une citation de Billy Tanguay, copropriétaire du restaurant Le Bavard et L'Ivrogne
Un homme devant le bar de son restaurant.

Billy Tanguay, copropriétaire du restaurant Le Bavard et L'Ivrogne

Photo : Radio-Canada / Aurélie Girard

Pour celle qui se départit d’un commerce devenu quasi emblématique pour Sept-Îles, c’est un souffle de soulagement que ce dernier soit racheté par ces entrepreneurs. Le marché qui allait fermer, ça a fait un effet de bombe, rappelle la fondatrice du marché MelLau, Laurence Bérubé.

Les propriétaires du restaurant Le Bavard et L'Ivrogne n’ont pas l’intention d’en rester là : un bar à tapas, Timi et Tilou, ouvrira aussi ses portes cet été.

Billy Tanguay ajoute qu’une nouveauté pour le marché MelLau sera aussi bientôt dévoilée, sans toutefois donner davantage de détails.

Les trois commerces pourront communiquer entre eux et développer des stratégies permettant notamment d’éviter des pertes. Du point de vue des affaires, un va aider l’autre, explique Billy Tanguay.

Un paysage alimentaire à restaurer?

Depuis la fin de la pandémie où les restaurateurs ont été contraints de fermer leur salle à manger et où plusieurs ont mis la clé sous la porte, le Québec voit son bilan augmenter avec 0,3 % de restaurants de plus en janvier 2023 qu'en janvier 2022.

Or, la Côte-Nord a perdu 4 % de ses restaurants durant la même période, selon les données colligées par l'Association Restauration Québec.

Plusieurs défis attendent donc les futurs nouveaux propriétaires de ce petit marché. Le plus imposant est sans doute celui de la rareté de main-d’œuvre.

Mais les entrepreneurs disent avoir tous les outils en main pour aider au recrutement.

Offrir des salaires compétitifs et de bonnes conditions de travail, proposer des rabais sur les produits des commerces et promouvoir les emplois disponibles auprès d’étudiants internationaux : le copropriétaire a plus d'un tour dans son sac.

On réussit à garder nos employés et on réussit à en développer de nouveaux. On a des [employés] piliers qu’on peut mettre un peu partout, qui restent avec nous et avec lesquels on peut se développer, fait valoir Billy Tanguay.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Côte-Nord

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Côte-Nord.