•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante manifestation à Regina pour réclamer plus de financement pour l’éducation

Des personnes lors d'une manifestation, le 29 avril 2023 à Regina.

Les manifestants appellent le gouvernement de la Saskatchewan à revoir ses plans de financement de l'éducation en mettant plus de moyens dans le secteur.

Photo : Radio-Canada

Des milliers de personnes ont participé à un rassemblement devant le Palais législatif à Regina, samedi après-midi, à l’appel de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan (STF) afin de réclamer plus de fonds publics pour les 27 divisions scolaires de la Saskatchewan.

Le rassemblement a réuni des représentants de divisions scolaires, de syndicats, de parents d'élèves et d'élèves de toute la province.

Pancartes et drapeaux à l'appui, ils ont dénoncé publiquement la politique du gouvernement de Scott Moe en matière d'éducation.

Des personnes avec des drapeaux à Regina le 29 avril 2023.

Les manifestants étaient munis de pancartes et de drapeaux pour dénoncer la politique du gouvernement de la Saskatchewan en matière d'éducation.

Photo : Radio-Canada

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que Shauna Weninger est la présidente de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan. Or, il s'agit de Samantha Becotte.

Selon la STF, le gouvernement provincial doit mettre fin aux coupes et fournir le financement nécessaire pour répondre aux besoins de tous lés élèves, souligne un communiqué de presse avant le rassemblement.

Le dernier budget provincial a prévu un nouveau cycle de sous-financement , précise le communiqué.

Nous devons nous assurer que tous les besoins de nos élèves sont satisfaits dans l'ensemble de la province, affirme la présidente de la STF, Samantha Becotte en entrevue.

Une pancarte appelle en anglais à financer l'éducation pour garantir un meilleur futur aux élèves, le 29 avril 2023 à Regina.

Des élèves présents ont rappelé qu'un financement de l'éducation leur garantirait un meilleur futur.

Photo : Radio-Canada

Ce sous-financement va obliger les divisions scolaires à prendre des décisions difficiles et à réduire davantage les ressources et les services dont les élèves ont besoin, rappelle la Fédération des enseignants de la Saskatchewan.

Les parents, les élèves, les enseignants et les membres de la communauté concernés disent au gouvernement de la Saskatchewan que nos élèves méritent mieux et qu'il est temps de rétablir le financement de l'éducation.

Une citation de Extrait du communiqué de presse de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan (STF)

Un besoin d’ajustement de financement

Dans son budget voté en mars dernier, le gouvernement provincial a prévu un peu plus de 2 milliards de dollars pour les divisions scolaires de la province pour l'année scolaire 2023-2024.

C'est une augmentation de 2,5 %, soit 49,4 millions de dollars par rapport au budget de l'année précédente. Or, le syndicat soutient qu’il faut au moins une augmentation de 400 millions de dollars dans le domaine de l'éducation pour permettre de retrouver les niveaux de financement de 2013.

Cela fait plus que 10 ans qu'il y a un sous-financement chronique dans l'éducation publique et, avec l'inflation, le coût de la vie et une augmentation des élèves dans nos écoles, les conseils scolaires étaient obligés de couper les programmes et il n'y a pas assez de soutien pour nos élèves , avait affirmé, en mars, la directrice exécutive associée de la STF , Angela Banda.

La semaine dernière déjà, trois divisions scolaires urbaines de la Saskatchewan se sont réunies pour demander au gouvernement provincial plus de financement, et ce, au milieu de l'année scolaire.

Dans leur lettre, les divisions scolaires décrivent la croissance sans précédent qu'elles observent, en grande partie attribuable à l'immigration.

Selon la lettre datée du 18 avril obtenue par CBC/ Radio-Canada, à elles trois, ces divisions scolaires ont enregistré une augmentation nette de 1700 élèves, venus de plus de 100 pays différents, depuis le 30 septembre 2022.

Le ministre de l'Éducation de la Saskatchewan, Dustin Duncan, a déclaré lundi que la province était au courant de l'augmentation du nombre de nouveaux élèves au cours des deux dernières années.

Je suis tout à fait disposé à discuter avec les divisions scolaires pour voir s'il n'y a pas un processus différent dont nous avons besoin pour garantir que le financement soit vraiment adapté à la croissance des effectifs , indique-t-il.

La présidente de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan, Samantha Becotte, précise qu'une rencontre entre les trois divisions scolaires et le ministre Dustin Duncan est prévue à la mi-mai pour que celles-ci lui fassent part de leurs préoccupations.

Le ministre de l'Éducation, Dustin Duncan, a refusé l'invitation qui lui a été faite de prendre la parole lors de la manifestation, selon le syndicat.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.