•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le manque de choix fait grimper les prix de l’immobilier à Calgary

Panneau marqué du signe vendu en anglais.

Les biens en vente trouvent acquéreurs en moins d'un mois en moyenne à Calgary.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

À Calgary, trouver une maison à moins de 600 000 $ est devenu une chasse au trésor. Le manque de logements en vente et une forte demande contribuent à une hausse des prix.

Selon le Calgary Real Estate Board (CREB), le prix de référence d’une maison unifamiliale a atteint un record en mars, à 649 800 $. Depuis le début de l’année, 63 % des maisons mises en vente ont affiché un prix supérieur à 600 000 $.

Même si on a une augmentation saisonnière du nombre d’offres, nous sommes à des niveaux exceptionnellement bas pour mars. Donc, nous sommes toujours dans des conditions qui favorisent les vendeurs, explique Ann-Marie Lurie, économiste en chef du CREB.

Le nombre de biens en vente est le plus bas de tous les mois de mars depuis 2006.

La ruée vers Calgary

L’agente immobilière Nadine Faule a d’ailleurs l'impression de revivre l'époque où les offres d’achat s’écrivaient sur les capots des voitures à la sortie de visites. Il y a 10 jours, j'ai écrit une offre sur une maison qui était listée à 499 000 $. Il y a eu 21 offres d'achat, et elle s'est vendue pour 80 000 $ de plus cash.

Nadine Faule pose à côté de panneaux à vendre qui portent son nom.

Nadine Faule travaille dans l'immobilier à Calgary depuis près de 30 ans.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Selon la spécialiste du marché immobilier, les banques ont commencé à réduire leur taux d’intérêt pour des hypothèques à taux fixe sur cinq ans, ce qui a incité des gens à se remettre à la recherche d’un bien à acheter.

L’Alberta attire également une forte migration interprovinciale et internationale. J’ai des gens qui arrivent de France, j’ai des gens qui arrivent de Montréal, de Toronto. Tous ces gens arrivent, mais ce n’est pas pour ça qu’il y a plus de maisons ou d’appartements sur le marché, constate Nadine Faule.

Les conditions serrées du marché se généralisent à tous les types de propriétés et aux villes à l’extérieur de Calgary, selon Ann-Marie Lurie. Le prix moyen d’un appartement à Calgary a augmenté de 10,6 % en un an alors que celui des maisons en rangée s’est accru de 7,5 %.

Les prix restent encore en moyenne inférieurs à ceux du printemps 2022, mais Nadine Faule s’attend à ce que la hausse continue. Elle voit également de nombreux clients qui souhaitent investir pour louer, puisque les loyers ont aussi grimpé.

La situation l’inquiète toutefois parce qu’elle crée un cercle vicieux. Sans un nombre suffisant de logements à vendre, ceux qui souhaitent s’agrandir gardent leur bien. La roue arrête de tourner et si la roue arrête de tourner, on ne va rien avoir à vendre.

Ann-Marie Lurie observera ainsi avec attention le nombre de biens en vente ce mois-ci pour voir si la situation va s’améliorer ou se tendre un peu plus.

Marché plus classique à Edmonton

À Edmonton, le marché immobilier suit une courbe plus classique. Les ventes comme les prix ont subi de fortes baisses par rapport aux sommets de l’année précédente. L’achalandage du printemps semble toutefois être en marche.

Selon l’Association des agents immobiliers d’Edmonton, les ventes de maisons unifamiliales ont augmenté de 48,4 % en mars par rapport au mois précédent.

Le prix moyen des logements a aussi augmenté de 5,6 % en un an pour s’établir à 390 063 $.

Le marché du printemps est en plein essor, a indiqué la présidente de l’Association, Melanie Boles, dans un communiqué.

Avec les informations de Dave Gilson

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.