•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de logements touristiques en hausse en N.-É.

Une main tient un téléphone portable muni de l’application Airbnb.

En Nouvelle-Écosse, les logements disponibles sur Airbnb doivent maintenant être isnscrits dans un registre provincial. Terre-Neuve-et-Labrador imposera le même règlement à compter de l'année prochaine (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le nombre de logements pour les touristes, ce qui comprend les locations à court terme, a augmenté en comparaison avec l'année dernière en Nouvelle-Écosse.

La loi oblige tous les propriétaires de logements locatifs destinés aux touristes à s'inscrire auprès de la province. Pour la première fois, soit depuis le 1er avril, cette obligation comprend les personnes qui utilisent leur résidence principale comme logement locatif à court terme, comme les logements disponibles sur la plateforme Airbnb.

Jusqu’à lundi matin, 2988 logements avaient été enregistrés pour l'année 2023-2024. À titre de comparaison, 1720 logements avaient été enregistrés en 2022-2023.

Les hôtels, motels et autres logements semblables destinés aux touristes ne représentent que 13 % des logements enregistrés cette année.

La loi exige aussi que les propriétaires de logements disponibles sur les plateformes en ligne, comme Airbnb ou VRBO, tiennent un registre des réservations.

Les personnes qui n'inscrivent pas leur logement dans le registre de la province peuvent se voir imposer une amende de 1000 dollars par jour, jusqu’à 7500 dollars par année.

Loi semblable à T.-N.-L. à partir de l’année prochaine

De son côté, Terre-Neuve-et-Labrador n’impose pas aux propriétaires de logements locatifs à court terme disponibles sur les plateformes en ligne les mêmes contraintes qu’aux propriétaires d’autres logements destinés aux touristes.

Mais, ce ne sera plus le cas à partir de l’année prochaine. Le ministre du Tourisme Steve Crocker en a fait l'annonce mardi.

Steve Crocker.

Steve Crocker est ministre provincial du Tourisme, de la Culture, des Arts et des Loisirs (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Les propriétaires ont donc jusqu’au 31 mars 2024 pour inscrire leur logement dans le registre provincial, et ce gratuitement.

Le ministre a dit qu’il travaillera avec les plateformes de location, comme Airbnb ou VRBO, pour rendre indisponibles les logements qui ne sont pas inscrits dans le registre sur le site.

Avec les informations de CBC et de Francs Willick de CBC

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.