•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une foule pour la veillée à la mémoire de l’adolescent poignardé dans le métro à Toronto

Une foule de personnes dont certaines portent des chandelles.

La famille Magalhaes a mené le cortège jusqu'à la station Keele, où Gabriel a été poignardé le week-end dernier.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une veillée à la chandelle s'est déroulée jeudi soir dans l'ouest de Toronto à la mémoire de Gabriel Magalhaes, cet adolescent de 16 ans poignardé à mort dans la station de métro Keele samedi dernier lors d'une attaque non provoquée, selon la police.

La foule de plusieurs centaines de personnes s'est réunie à High Park, avant de se mettre en marche, chandelles, fleurs et notes à la main, jusqu'à la station de métro où a eu lieu le drame.

Famille, amis et camarades de classe ont fait partie du cortège.

Gabriel Magalhaes à la plage.

Gabriel Magalhaes a été poignardé mortellement à la station de métro Keele à Toronto le 25 mars dans une attaque non provoquée, selon la police.

Photo : Fournie par Andrea Magalhaes

Dans un geste fort, la mère de la victime, Andrea Magalhaes, s'est recueillie en s'asseyant sur le banc sur lequel son fils se trouvait samedi soir lorsque Jordan O'Brien-Tobin, un homme itinérant de 22 ans l'a poignardé. Le suspect a été arrêté et accusé de meurtre au premier degré.

Une partie de la foule l'a accompagnée à l'intérieur de la station de métro. À l'entrée, un mémorial improvisé a été illuminé par de nombreuses bougies.

C'est tellement beau qu'il y ait autant de monde aujourd'hui, a commenté Sheryl Cheema, une ancienne camarade de classe de Gabriel. Ça montre qu'on est une communauté et qu'on est ici pour soutenir Gabriel tous ensemble.

Elle s'est souvenue de l'adolescent comme quelqu'un de toujours impliqué, toujours joyeux.

« Il était ami avec tout le monde, il était vraiment gentil avec les gens sans rien attendre de leur part. C'est pourquoi on l'aimait tous. »

— Une citation de  Sheryl Cheema, amie de Gabriel Magalhaes

Maintenant qu'il est parti, on peut voir comment [sa mort] a affecté tout le monde. J'espère qu'on pourra faire un changement et faire de la CTT un endroit plus sûr, parce qu'en ce moment c'est terrifiant, a-t-elle continué.

La mort de l'adolescent a choqué la ville.

Jeudi, le conseil municipal a accédé à une demande de la Commission de transport de Toronto (CTT) de retirer jusqu'à 15 millions de dollars de son fonds de réserve pour les dépenses d'urgence. Cet argent sera dépensé pour accroître la sécurité du système de transport en commun, selon le PDG de la CTT, Rick Leary.

Selon un rapport publié par la Commission le mois dernier, il y a eu 1068 incidents violents contre des clients en 2022 et les incidents violents contre des clients ont augmenté de 46 % l'an dernier, par rapport à 2021.

3e décès dans ou près du réseau de la CTT depuis l'été dernier

Gabriel Magalhaes est la troisième personne à mourir à l'intérieur et aux alentours du réseau de transports en commun torontois depuis l'été dernier.

Vanessa Kurpiewska, 31 ans, a été mortellement poignardée à la station High Park lors d'une attaque non provoquée le 8 décembre. Une femme de 37 ans a également été blessée lors de cette attaque. Neng Jia Jin, 52 ans, a été accusé de meurtre au premier degré et de tentative de meurtre.

Nyima Dolma, 28 ans, de Toronto, a été incendiée dans un bus de la CTT à la station Kipling le 17 juin. Elle est décédée à l'hôpital quelques jours plus tard. Tenzin Norbu, 33 ans, a été arrêté à proximité et a été accusé de meurtre au premier degré, entre autres chefs d'accusation.

Une campagne de sociofinancement a été lancée pour venir en aide à la famille Magalhaes.

Avec des informations de Théodore Doucet et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...