•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget fédéral : l’investissement dans la transition énergétique salué en Saskatchewan

La centrale solaire Awasis située sur des terres appartenant à la Première nation Cowessess, en Saskatchewan, le 9 novembre 2022.

Le budget fédéral prévoit une enveloppe de 80 milliards de dollars sur 10 ans pour des investissements dans l'énergie propre. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Ernst Jeudy

Radio-Canada

De nombreux acteurs environnementaux, dont la Société environnementale de la Saskatchewan (SES), saluent l’investissement et le plan du gouvernement du Canada, prévus dans le budget fédéral, en faveur de la transition énergétique propre.

La vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, a présenté mardi son budget pour la prochaine année financière.

Ottawa prévoit une enveloppe de 80 milliards de dollars sur 10 ans pour des investissements dans l'énergie propre, ainsi que la création de trois crédits d’impôt pour attirer les investisseurs dans les énergies vertes.

Le directeur de la politique environnementale de la SES, Peter Prebble, affirme qu’il est optimiste pour l’avenir du secteur énergétique.

Ma réaction est positive. Je sens que le gouvernement fédéral prend des initiatives pour mener le Canada vers une économie énergétique plus propre, et atteindre l'objectif de zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050, estime Peter Prebble.

Selon lui, le budget fédéral prévoit des fonds pour investir dans les technologies renouvelables, comme le solaire et l'éolien ou les systèmes de stockage d’énergie.

Des fonds sont aussi prévus pour l'amélioration des échanges énergétiques entre le Manitoba et la Saskatchewan, note M. Prebble.

Je souhaite que le gouvernement de la Saskatchewan utilise les fonds disponibles, par exemple, pour exporter plus d'hydroélectricité du Manitoba vers la Saskatchewan, pour la mise en place de nos centrales thermiques, que nous devons achever d'ici 2030, indique Peter Prebble.

De son côté, Amr Henni, professeur et chercheur en génie industriel à l’Université de Regina, pense que le gouvernement de la Saskatchewan doit aussi soutenir les entreprises locales à investir dans les énergies vertes.

Je crois qu'on a un milliard de dollars d'excédent dans le budget, donc le gouvernement pense investir cet argent-là dans les dettes. Je crois qu'il serait temps d'investir une portion de cette somme pour encourager les entreprises en Saskatchewan, afin [de leur permettre] de bénéficier de l'argent fédéral, estime le professeur Henni.

C'est vraiment un effort extraordinaire du gouvernement fédéral. On n'avait jamais vu des chiffres pareils.

Une citation de Amr Henni, professeur à l’Université de Regina

Selon l'Institut Pembina, un groupe de réflexion axé sur l'énergie, ce budget fédéral encourage les investissements sur les marchés de l'électricité propre au niveau provincial. Ce qui permet de concurrencer les États-Unis et l'Union européenne.

Les investissements dans l'électricité propre [...] permettront de jeter les bases d'un investissement industriel à faible émission de carbone au Canada et fourniront le financement, l'infrastructure et la capacité nécessaires pour décarboner tous les secteurs : des bâtiments aux transports, en passant par la production d'énergie, écrit la responsable principale de la communication de l’Institut Pembina, Karen Garth, dans un courriel adressé à Radio-Canada.

Avec les informations de Camille Cusset et Lloyd Pasqualetti

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Saskatchewan

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saskatchewan.