•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que réserve le budget fédéral à Montréal?

Une photo de l'extérieur du siège social de l'OTAN.

L'OTAN, dont le siège social est situé en Belgique, aura un centre d'excellence à Montréal.

Photo : Getty Images / AFP/VALERIA MONGELLI

Le budget fédéral 2023-2024 présenté mardi par la ministre des Finances Chrystia Freeland comprend quelques mesures destinées au Grand Montréal, notamment en ce qui concerne l’établissement dans la métropole du Centre d’excellence de l’OTAN pour le changement climatique et la sécurité.

Ottawa accordera une somme de 40,4 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2023 à Affaires mondiales Canada et au ministère de la Défense nationale pour établir le Centre d’excellence de l’OTAN.

C’est lors du sommet de l’OTAN de 2022, à Madrid, en Espagne, qu’on avait annoncé que Montréal accueillerait ce centre d’excellence. Les alliés de l’OTAN y travailleront à atténuer les répercussions des changements climatiques sur les activités militaires et à analyser les nouveaux défis de sécurité liés aux changements climatiques, comme les répercussions sur l’Arctique canadien, indiquent les documents budgétaires.

Investissements en infrastructures

En ce qui concerne la conversion de la partie fédérale de l’autoroute Bonaventure en boulevard urbain, le gouvernement fédéral dépensera 47,8 millions de dollars sur neuf ans à compter de 2023.

Le gouvernement fédéral versera également 576,1 millions de dollars sur cinq ans à la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain pour l’exploitation, l’entretien et la réparation de ses infrastructures dans le Grand Montréal.

Le gouvernement Trudeau, par l’intermédiaire du Fonds national des corridors commerciaux, accordera 50 millions de dollars à l’autorité portuaire de Montréal pour améliorer la logistique du fret aérien à l’aéroport international de Montréal-Mirabel. Selon les documents budgétaires fédéraux, cette initiative permettra d’accroître la capacité d’exportation de marchandises.

Enfin, le ministre québécois de l’Infrastructure, Jonatan Julien, et son homologue fédéral ont annoncé lundi que Québec allait bénéficier d’une enveloppe de 724,9 millions de dollars qui était encore disponible dans le programme d’infrastructure Investir dans le Canada.

Dans le document budgétaire, Ottawa s’attend à ce que le Québec affecte environ 695 millions de dollars de son financement restant au prolongement de la ligne bleue [du métro] à Montréal avant le 31 mars 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...