•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil scolaire du district de Toronto veut le remboursement de ses frais de la COVID

Le logo du TDSB.

Le TDSB dit avoir beaucoup dépensé avec ses propres fonds pendant la pandémie.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le Conseil scolaire du district de Toronto demande au gouvernement ontarien de rembourser ses frais engagés liés à la pandémie. Il dit avoir besoin d'un financement stable de la part du ministère pour éviter des coupures dans ses programmes.

Dans une lettre adressée au ministre de l’Éducation Stephen Lecce mercredi, la présidente du conseil scolaire Rachel Chernos Lin et la directrice Colleen Russell-Rawlins indiquent que le conseil scolaire a engagé 70,1 millions de dollars en coût relatif aux directives sanitaires de la COVID-19.

Par exemple, les responsables du conseil scolaire indiquent avoir dû réduire la taille des classes pour éviter que le virus ne se propage. Pour ce faire, le conseil scolaire a utilisé 55,1 millions de dollars de ses fonds propres pour couvrir les salaires des employés supplémentaires nécessaires, ainsi que 15 millions de dollars pour d’autres dépenses liées aux mesures sanitaires.

Rachel Chernos Lin et Colleen Russell-Rawlins expliquent que le Conseil scolaire du district de Toronto a un déficit de 61 millions de dollars pour l’année scolaire 2023-2024, selon les chiffres préliminaires.

Elle dénonce un décalage entre les engagements du conseil scolaire et le financement de la province basée sur une formule préexistante à la pandémie.

Le conseil veut le maintien du financement pandémique

Le conseil scolaire dit aussi être inquiet que le financement durant la pandémie de 31,5 millions de dollars pendant deux ans, ne soit pas reconduit pour 2023-2024.

Ce financement a permis au conseil scolaire de recruter 485 employés supplémentaires, dont des enseignants, des travailleurs sociaux, des principaux adjoints, des travailleurs en petite enfance.

Comme vous pouvez vous l’imaginer, avec la hausse de la violence qui implique des jeunes de Toronto, la réduction du nombre d’adultes dans nos bâtiments et la baisse de soutien pour nos jeunes est une vraie inquiétude pour nous, expliquent les signataires de la lettre.

De l’argent pour les avantages sociaux

La lettre du Conseil scolaire du district de Toronto explique que le conseil scolaire voudrait 48,6 millions de dollars pour financer les avantages sociaux et les congés maladie payés pour 2023-2024.

Une porte-parole du ministère de l’Éducation n’a pas directement répondu aux questions, mais indique que le gouvernement continue de financer l’éducation au plus haut niveau de notre histoire, incluant l’embauche de 7000 travailleurs de soutien en éducation.

Nous avons fourni 3 milliards $ pour seulement le Conseil scolaire du district de Toronto, et nous prévoyons d'accroître le financement là où les élèves en ont besoin, en se concentrant sur la lecture et les mathématiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...