•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès Maranda : la Couronne expose son résumé des faits

L'affiche du palais de justice de Val-d'Or.

Le procès pour meurtre de Jonathan Maranda se déroule au palais de justice de Val-d'Or. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Dominic Chamberland

Jonathan Maranda et Jason Gagnon auraient étranglé le jeune Nathan Wapachee dans un appartement du chemin Sullivan à Val-d’Or, dans la nuit du 6 au 7 mai 2020.

C’est du moins la théorie que la Couronne cherchera à prouver dans le procès pour meurtre prémédité de Jonathan Maranda, qui a pris son envol mercredi au palais de justice de Val-d’Or.

Avant de faire entendre un premier témoin, la procureure de la Couronne, Me Claudia Carbonneau, a exposé au jury quelques éléments qui seront au coeur du procès, prévu pour une durée de quatre à cinq semaines.

Le corps de Nathan Wapachee, un sans-abri de 19 ans, a été découvert le 8 mai 2020 en matinée par un employé de la collecte des déchets, dans un conteneur derrière le magasin Tigre Géant, au centre-ville de Val-d'Or.

Me Carbonneau explique que les enquêteurs ont épluché le contenu de plusieurs caméras de surveillance au centre-ville, qui ont permis de retracer un homme déplaçant un bac à déchets sur la 3e Avenue, dans la nuit du 6 au 7 mai. Cet homme aurait plus tard été identifié comme étant Jason Gagnon.

La piste des enquêteurs les a ensuite menés vers l’appartement de la soeur de Jonathan Maranda, où des techniciens en scènes de crime ont découvert du sang de Nathan Wapachee sur les murs. L’enquête au sein de la communauté itinérante de Val-d’Or a permis de conclure que Jonathan Maranda et Jason Gagnon ont tué Nathan Mapachee en l’étranglant avec un câble HDMI, a défilé Me Carbonneau au jury.

Rappelons que Jason Gagnon fait lui aussi face à une accusation de meurtre au premier degré dans cette affaire. La date de son procès n’est toutefois pas encore connue.

Présidé par le juge Guy de Blois, de la Cour supérieure, le procès de Jonathan Maranda se poursuivra jeudi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...