•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les activités parascolaires culturelles à l’honneur à l’école secondaire Charles-Gravel

une jeune adloscente fait de l'impro

Les équipes d'improvisation des différentes écoles se sont produites devant un public.

Photo : Radio-Canada

Béatrice Rooney

Les activités parascolaires culturelles étaient à l'honneur dimanche à l'école secondaire Charles-Gravel à Chicoutimi-Nord. Des jeunes des cinq écoles secondaires du Centre de services scolaire (CSS) des Rives-du-Saguenay présentaient au public leurs passe-temps favoris, que ce soit la couture, le cirque ou la lecture.

Il s'agissait de la toute première édition de l'événement La culture d'une rive à l'autre.

C'était l'occasion pour des élèves du secondaire de faire découvrir leurs loisirs. Sur place, il y avait une dizaine de kiosques et d'ateliers, allant de la couture au maquillage de fantaisie, en passant par le cirque et l'improvisation. Ils représentaient certaines des activités offertes au CSS des Rives-du-Saguenay.

Les activités culturelles ont moins d'occasions de rayonner, selon la technicienne en loisirs à l'École secondaire Charles-Gravel, qui a aussi organisé l'événement, Roxanne Jean.

C'est du culturel qui n'a pas tant la chance de sortir. Les jeunes sont habitués de faire du parascolaire une fois par semaine, mais ils n'ont pas la chance qu'on puisse voir ce qu'ils font, mentionne-t-elle.

Une jeune adolescente fait de la couture.

Les activités parascolaires sont très valorisantes pour les adolescents. Le groupe de couture et de tricot confectionne toutes sortes de vêtements et d'accessoires.

Photo : Radio-Canada

Les activités parascolaires sont valorisantes pour les jeunes. Par exemple, pour Émil Cusson, les jeux de rôle grandeur nature font en sorte qu'il est plus intéressé à certaines matières, comme l'histoire.

De son côté, Éva Lapointe adore partager sa passion pour la lecture. Quand je lis un livre et que j'ai plein, plein d'émotions, je vais rencontrer quelqu'un du club de lecture qui a lu le même livre que moi et qui a vécu la même chose. C'est tellement le fun de se sentir comprise, s'exclame-t-elle.

Selon Lenni Gagnon et Clara Côté, deux jeunes de l'École secondaire des Grandes-Marées de La Baie, l'improvisation est une source de motivation. C'est pas juste de venir à l'école pour venir à l'école et faire des maths, ça me permet de me motiver d'aller à l'école et de rencontrer plein de beau monde, raconte Lenni.

deux adolescents simulent un combat d'épées

Le club de jeux de rôle grandeur nature de l'École secondaire Charles-Gravel se réunit tous les lundis après les classes.

Photo : Radio-Canada

Les activités culturelles sont souvent dans l'ombre du sport à l'école. C'est pourquoi le comité organisateur tenait à souligner leur importance chez les jeunes.

« Il y a beaucoup d'activités dans le culturel où on va chercher une dynamique de jeunes qui est différente et il ne faut pas les oublier ces jeunes-là. Pour une fois, ils sont visibles. »

— Une citation de  Roxanne Jean, technicienne en loisirs à l'École secondaire Charles-Gravel

L'objectif est de recréer cette journée chaque année, dans les différentes écoles secondaires du CSS des Rives-du-Saguenay, afin de mettre de l'avant les activités parascolaires culturelles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...