•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD du Manitoba promet de rendre la contraception sous ordonnance gratuite s’il est élu

Plusieurs types de pilules contraceptives.

Selon le plan du parti, le gouvernement provincial couvrirait notamment les coûts des contraceptifs oraux, des dispositifs intra-utérins, des injections hormonales et de la pilule du lendemain.

Photo : iStock / areeya_ann

Radio-Canada

S'il est élu cet automne, le Nouveau Parti démocratique du Manitoba promet de rendre la contraception sous ordonnance gratuite pour les habitants de la province.

La contraception sous ordonnance est un droit, pas un luxe, déclare la porte-parole du NPD en matière de condition féminine, Nahanni Fontaine, dans un communiqué de presse publié dimanche.

Selon le plan du parti, le gouvernement provincial couvrirait les coûts d'une douzaine de moyens contraceptifs dont l'usage est commun, comme les contraceptifs oraux, les dispositifs intra-utérins, les injections hormonales et la pilule du lendemain.

« Les personnes font leur choix sur les méthodes contraceptives au niveau de l'abordabilité, au lieu du meilleur choix pour leur santé », a lancé pour sa part le chef du NPD manitobain, Wab Kinew, lors d'une conférence de presse.

Le NPD souligne que les Manitobains sans assurance-médicament ou avec une couverture partielle peuvent payer jusqu'à 380 $ pour un dispositif intra-utérin et jusqu'à 240 $ par année pour des pilules contraceptives.

Il s'agit d'un premier engagement en matière de santé du NPD, en vue des élections provinciales prévues en octobre prochain.

Le parti note toutefois que le ministère de la Santé du Manitoba couvre déjà les opérations chirurgicales à des fins contraceptives, comme les vasectomies.

Le gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique a annoncé en février qu'il fournirait des moyens contraceptifs gratuits aux résidents de la province à partir du 1er avril 2023, devenant ainsi la première province à le faire.

Le NPD du Manitoba note également que la facture liée à la couverture universelle du coût des moyens contraceptifs est évalué à 11 millions $ par année.

Avec les informations de La Presse canadienne, de Radjaa Abdelsadok d'Anne-Charlotte Carignan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...