•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’école francophone de Stony Plain expose ses besoins à la ministre de l’Éducation

La ministre albertaine de l'Éducation Adriana LaGrange pose dans une photo de groupe à l'école francophone de Stony Plain (15 février 2023).

Selon la ministre de l'Éducation, Adriana LaGrange, la province veille à ce que les communautés francophones disposent des infrastructures dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin à mesure qu'elles grandissent.

Photo : Fournie par Emily Peckham

L'école francophone de Stony Plain, qui a ouvert ses portes en septembre 2022, a reçu mercredi la visite de la ministre albertaine de l'Éducation, Adriana LaGrange. Celle-ci a pu découvrir les installations et prendre connaissance des besoins de la communauté francophone locale par rapport à l'éducation de leurs enfants.

Bien qu'elle soit flambant neuve, l'école francophone de Stony Plain, à l'ouest d'Edmonton, est un établissement temporaire, avec des classes modulaires. Et elle manque surtout d’infrastructures essentielles, notamment des installations destinées aux activités sportives et récréatives.

Nous aimerions avoir un édifice permanent, avec un gymnase, a confié le directeur général du Conseil scolaire Centre-Nord, Robert Lessard.

L'école ne compte actuellement que des classes de la maternelle à la 6e année.

Pour le secondaire, les élèves sont obligés de se rendre à l’école Alexandre Taché dans la ville voisine de Saint-Albert, située à une demi-heure de route.

Robert Lessard veut remédier à cette situation : On souhaiterait doter la communauté d'une école de la maternelle à la 12e année pour accueillir et garder les enfants dans la région.

La ministre Adriana LaGrange semble avoir pris note des doléances. Nous travaillons fort pour nous assurer que les communautés francophones disposent des infrastructures dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin à mesure qu'elles grandissent, a-t-elle déclaré.

Elle a rappelé l'annonce il y a deux semaines, par la province, de la construction de trois bâtiments qui accueilleront des écoles francophones à Edmonton et à Airdrie, alors qu’une autre école sera agrandie à Lethbridge.

La ministre a toutefois relevé que la nouvelle école francophone de Stony Plain compte encore des places disponibles pour accueillir d'autres élèves. Selon elle, cela prendra encore un certain nombre d'années avant que l'établissement n'affiche complet. Nous continuerons de travailler [à ce moment-là] avec l'autorité scolaire pour voir ce qu'il est nécessaire de faire, souligne-t-elle.

Le député deSpruce Grove-Stony Plain, Searle Turton, soutient pour sa part que le fait pour les familles francophones d'avoir une nouvelle école est un pas en avant en matière d'éducation en français. Il a rappelé à ce sujet que la région n'était desservie auparavant que par des classes d'immersion française, obligeant ainsi de nombreuses familles à se tourner vers des écoles de Saint-Albert.

Searle Turton pense que Stony Plain finira par avoir une école secondaire, dans « quelques années », pour permettre aux élèves francophones de « rester ici dans la région et continuer à grandir dans leur culture et leur langue francophones ».

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.