•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changement de nom de l’Université de Moncton : Caraquet sonne la charge municipale

Le campus universitaire de Shippagan

Cette affiche, à Shippagan, donne l'impression qu'on se trouve dans une ville à plus de 250 kilomètres plus au sud, à Moncton.

Photo : Radio-Canada / René Landry

La Ville de Caraquet devient la première municipalité du Nouveau-Brunswick à adopter une résolution en faveur du changement de nom de l'Université de Moncton. Cette résolution a été adoptée lundi à l'unanimité des membres du conseil.

C'est la conseillère municipale d'expérience Louise Blanchard qui a soumis cette proposition, qui est passée comme du beurre dans la poêle.

L'histoire du nom de l'université acadienne soulève tout un boucan depuis quelques semaines. Cet établissement porte en effet le nom d'un des bourreaux du peuple acadien, le haut gradé militaire britannique Robert Monckton, qui a joué un rôle clé dans la déportation des Acadiens.

Louise Blanchard, féministe engagée, a de qui tenir.

La conseillère Louise Blanchard n'a pas hésité à présenter une résolution à ses collègues du conseil municipal de Caraquet sur le changement de nom de l'Université de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Héloïse Bargain

L'Université de Moncton, on sait que c'est un haut lieu d'éducation, de culture et de pensée pour les Acadiens et pour les francophones du monde entier, explique-t-elle. Son nom doit représenter l'appartenance à l'Acadie.

En entrevue, elle saisit l'occasion de faire un appel du pied à une municipalité voisine où on trouve un campus universitaire.

Je pense aussi à Shippagan, qui devrait prendre position et qui devrait être fière de porter le nom. Admettons que c'est l'Université de l'Acadie à Shippagan, il me semble que ça passerait bien.

Une citation de Louise Blanchard, conseillère municipale de Caraquet
Le campus universitaire de Shippagan.

L'Université de Moncton a un campus à Shippagan. C'est pour cette raison qu'on trouve le mot « Moncton » sur l'enseigne devant l'établissement.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Il n'a pas été possible de parler au maire de Shippagan, Kassim Doumbia.

À Edmundston, où on trouve aussi un campus rattaché à l'Université de Moncton, le maire Éric Marquis appuie cette démarche de changement de nom, mais à titre personnel.

Éric Marquis, l'air sérieux, pose pour une photo debout à l'extérieur sur un terrain couvert de neige.

Le maire d'Edmundston, Éric Marquis, est en faveur du changement de nom de l'Université de Moncton, mais à titre personnel. Il veut sonder son conseil municipal sur cette question.

Photo : Radio-Canada / Mathilde Pineault

Il va demander aux membres de son conseil s'ils souhaitent en faire une résolution officielle.

D'autres municipalités pourraient emboîter le pas à Caraquet.

À Tracadie, ce sujet va être abordé en réunion publique dans quelques jours, indique le maire Denis Losier.

J'imagine que d'autres municipalités francophones vont emboîter le pas, dit-il. On va voir si c'est le désir de notre conseil municipal à Tracadie. On va être en mesure de le savoir lundi soir prochain.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.