•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nation Haisla obtient le feu vert pour construire un projet de GNL

Crystal Smith, la conseillère en cheffe de la nation Haisla, et David Eby, premier ministre de la Colombie-Britannique.

Crystal Smith, la conseillère en cheffe de la nation Haisla, et David Eby, premier ministre de la Colombie-Britannique, lors de l'annonce de la validation du projet d'usine de gaz liquéfié Cedar LNG.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La Colombie-Britannique a octroyé un certificat d'évaluation environnementale favorable à un projet d'usine de gaz liquéfié (GNL) mené par la Première Nation Haisla et l'entreprise Pembina Pipeline.

Cedar LNG, à Kitimat, doit permettre d'acheminer du GNL vers les marchés de l’Asie-Pacifique. L'usine de 3,8 milliards de dollars permettra de créer environ 500 emplois lors des travaux, puis 100 emplois permanents quand l’usine sera fonctionnelle.

Visiblement émue, la conseillère en cheffe de la Première Nation Haisla, Crystal Smith, a affirmé à plusieurs reprises l'aspect historique de cette annonce.

Un portrait de la conseillère en cheffe de la Première Nation Haisla, Crystal Smith.

La conseillère en cheffe de la Première Nation Haisla, Crystal Smith, a qualifié cette annonce d'historique.

Photo : La Presse canadienne / Rich Lam

L’usine alimentée en hydroélectricité sera construite sur les terres de la nation Haisla et sera approvisionnée par du gaz naturel provenant du controversé projet de pipeline Coastal GasLink, toujours en construction.

Néanmoins, le ministre de l’Environnement, George Heyman, accompagné de la ministre des Énergies, Josie Osborne, ont précisé que cette décision a été prise après avoir pris en considération un rapport Bureau d’évaluation environnementale. De plus, Cedar LNG devra suivre 16 conditions exigibles pour garantir la durée de vie du projet.

L'usine de gaz liquéfié est considérée comme un pas de plus vers la réconciliation, selon la province, qui indique avoir reçu des lettres soutenant la création du projet de la part d’autres Premières Nations.

L'entreprise LNG Canada construira également un terminal près du port de Kitimat pour l’entreposage et l'exportation du gaz liquéfié.

Le projet a besoin de l'aval du gouvernement fédéral et Ottawa devrait prendre une décision à ce sujet dans le courant de l'année.

Un projet qui reçoit un accueil favorable

Pour le professeur à l’École de gestion des ressources et de l’environnement de l’Université Simon Fraser, Mark Jaccard, ce n’est pas réjouissant de savoir que ce projet est relié à l’énergie fossile, mais au moins c’est un gaz naturel.

Mark Jaccard regarde la caméra.

Mark Jaccard est professeur à l’École de gestion des ressources et de l’environnement de l’Université Simon Fraser.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Mark Jaccard ajoute que la province a eu plus de facilité à donner son feu vert pour un tel projet parce qu’il est soutenu par plusieurs Premières Nations.

Le porte-parole du Parti libéral de la Colombie-Britannique sur ce dossier, Ellis Ross, exprime sa reconnaissance envers la province dans un communiqué.

Ce projet sur lequel nous travaillons au nom de la Première Nation Haisla obtient enfin le respect qu’il mérite du gouvernement provincial, écrit le député de la circonscription de Skeena.

Un nouveau cadre d’action énergétique

En parallèle, la province impose un nouveau cadre d'action énergétique pour garantir que les projets du secteur pétrolier et gazier cadrent avec les engagements climatiques de la Colombie-Britannique.

Selon la province, ce cadre permettra d’offrir de nouvelles opportunités dans le domaine de l'énergie et des technologies propres.

Désormais, la province peut, notamment exiger que toutes les installations de GNL proposées dans ou entrant dans le processus d'évaluation environnementale passent un test d'émissions avec un plan crédible pour être net zéro d'ici 2030.

Avec des informations de La Presse Canadienne

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Colombie-Britanique

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Colombie-Britanique.