•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey collégial : c’est la fin pour Maxime Boisclair à la tête des Gaillards

Un entraîneur derrière un banc de hockey.

Maxime Boisclair, ancien joueur vedette de la LHJMQ avec les Saguenéens de Chicoutimi, aura passé quatre ans derrière le banc de l'équipe de hockey des Gaillards du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue. (Photo d'archives)

Photo : Pascal Robert

L’équipe de hockey collégial des Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue est à la recherche d’un nouvel entraîneur-chef.

Maxime Boisclair a d’abord été retiré de son poste pour les quatre derniers matchs de la saison, qui s’est terminée le 5 mars.

On lui avait demandé de ne plus être présent pour les matchs. Il avait des difficultés de communication avec les joueurs et au niveau du leadership.

Une citation de Sylvain Blais, directeur général du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

C’était un leadership non positif de sa part, alors afin de pouvoir terminer la saison à la fois pour nos joueurs et pour le personnel d’encadrement, on a cru bon demander à Maxime d’être moins présent, explique M. Blais.

Puis, les deux parties ont finalement convenu de ne pas renouveler leur entente pour la prochaine saison, l’entraîneur ayant évoqué des raisons personnelles et familiales. Maxime Boisclair assurera toutefois la transition avec la nouvelle équipe d’entraîneurs qui sera choisie.

Les dernières semaines ont été difficiles. Quand je dis que son mode de communication avec les joueurs n’était pas adéquat… le leadership, ça s'exerce aussi par l’exemple. Donc, il y avait des exemples, en termes d’individu, qui ne correspondaient plus à nos attentes. Ce sont les raisons pour lesquelles, de façon consensuelle, on arrive à la conclusion de se dire, à la fois pour Maxime et pour l’organisation, qu’il est préférable de ne pas poursuivre notre association, mentionne Sylvain Blais.

Ce dernier a tout de même tenu à souligner le travail et l’implication de Maxime Boisclair et de son équipe d’entraîneurs au cours des quatre dernières saisons.

À la recherche d’un bon communicateur

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue entamera bientôt le processus pour trouver une ou un nouvel entraîneur-chef pour son équipe de hockey. L’organisation recherche un bon communicateur qui saura mobiliser les joueurs.

On maintient l’équipe de hockey. On veut qu’elle soit en croissance. On veut que les joueurs aient du plaisir à évoluer ensemble, que ce ne soit pas une corvée pour personne, et que tout le monde y gagne de la joie et du bonheur. Bien sûr, il faut travailler fort, la ligue est compétitive, il n’y a personne qui se présente à un match pour dire : ça va être le fun, on va encore perdre aujourd’hui. Tout le monde veut bien performer, raconte Sylvain Blais.

L’an dernier, les Gaillards ont atteint les séries éliminatoires de la ligue collégiale du Québec pour la première fois. Ils ont toutefois été éliminés en première ronde par les Griffons du Cégep de l’Outaouais, qui ont ensuite remporté les grands honneurs.

Engagés dans un processus de reconstruction avec plusieurs recrues, les Gaillards n’ont remporté que quatre de leurs 36 parties cette saison, pour terminer au dernier rang de la division 1 du circuit collégial.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Abitibi

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Abitibi.