•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa et la Saskatchewan s’entendent sur un investissement de 5,94 milliards $ en santé

Une personne en blouse et équipement de santé.

Cela permettra d’offrir à la population de la Saskatchewan des améliorations en matière de soins de santé. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi la conclusion d'une entente de principe avec la Saskatchewan en matière de santé. Ottawa injectera 5,94 milliards de dollars sur 10 ans pour l’amélioration des soins dans la province.

En concluant cette entente de principe, le Canada et la Saskatchewan s’engagent à respecter le plan établi le 7 février dernier, indique le communiqué de presse.

Cela permettra d’offrir des services de santé familiale de grande qualité à la population lorsqu’elle en a besoin, notamment dans les zones rurales isolées et pour les communautés mal desservies, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Le gouvernement fédéral précise que cette entente s’étalera sur 10 ans.

Cet accord permettra de moderniser notre système de santé, d’améliorer l’accès aux services de santé familiale et de santé mentale, de réduire les retards accumulés en chirurgie et de soutenir les travailleurs de la santé. Améliorer la qualité des soins, c’est aider la population de la Saskatchewan et l’ensemble de la population canadienne à vivre plus longtemps et en meilleure santé, déclare le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos.

L'entente comprend un versement complémentaire de 61 millions de dollars par le biais du Transfert canadien en matière de santé (TCS), afin de répondre aux besoins urgents, notamment dans les hôpitaux pédiatriques et les salles d'urgence, ainsi qu’aux longs temps d'attente pour les opérations chirurgicales.

Il y a un versement unique de 61 millions de dollars et le gouvernement fédéral nous demande de cibler certains domaines, dont la santé mentale, les toxicomanies et les soins primaires aux personnes âgées, affirme le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, lors d’une conférence de presse.

Il y a certains domaines dans lesquels nous devons avancer pour atteindre les objectifs du gouvernement fédéral, mais nous avons déjà certains programmes qui pourraient nous aider à aller de l'avant, comme la stratégie des ressources humaines, ajoute-t-il.

Ces 61 millions de dollars d'investissement aideront le secteur de la santé mais ne feront pas bouger les choses d’une façon significative.

Une citation de Paul Merriman, ministre de la Santé de la Saskatchewan

Nous avons rencontré des ministres fédéraux il y a une dizaine de jours et nous avons eu une discussion sur la façon dont nous pouvons répondre aux besoins spécifiques de notre province, déclare le ministre provincial.

Selon Paul Merriman, le manque de personnels dans le domaine de la santé, notamment dans le nord de la Saskatchewan, est le problème majeur auquel la province fait face.

Avec la grande partie de cet investissement, nous nous assurerons que les zones rurales seront stabilisées, pour enlever la pression sur les grandes villes comme Saskatoon ou Regina, précise M. Merriman.

Selon les deux gouvernements, des améliorations sont visées dans quatre secteurs, pour offrir à la population de la Saskatchewan :

  • des services de santé familiale de grande qualité lorsqu’elle en a besoin, notamment dans les zones rurales et isolées et pour les communautés mal desservies;
  • un personnel de santé solide et soutenu qui offre des services de santé efficaces, sécuritaires et de grande qualité;
  • un accès en temps opportun à des services en matière de santé mentale, de consommation de substances et de traitement des dépendances qui sont équitables et de grande qualité;
  • un accès aux renseignements personnels électroniques de santé qui sont échangés entre les professionnels de la santé consultés.
Paul Merriman répond aux questions des journalistes.

Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, critique le récent investissement d'Ottawa en matière de santé.

Photo : Radio-Canada / Travis Reddaway

Paul Merriman affirme que la province investit massivement pour mettre en place un système de santé plus fort et plus solide, et qui fonctionnera pour tous les résidents de la province.

Ainsi, selon lui, le gouvernement du Canada doit investir encore plus pour atteindre ses objectifs.

Le gouvernement fédéral ne remplit pas ses obligations, il fournit environ 23 % de son budget, alors qu'il est censé en fournir 35 %. Alors, les gouvernements provinciaux doivent combler ces fonds en le cherchant d’ailleurs, déclare Paul Merriman.

Cette entente de principes avec le gouvernement fédéral est une étape majeure en vue d'améliorer et d'accélérer le travail déjà entamé, ajoute Paul Merriman.

Cependant, il souligne que le plus grand avancement dans le secteur de la santé est fait grâce aux investissements du gouvernement de la Saskatchewan.

Le 7 février 2023, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 198,6 milliards de dollars sur 10 ans, dont 46,2 milliards de dollars en nouveaux fonds, pour améliorer les services de santé offerts à la population canadienne.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.