•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitter bat toujours de l’aile, selon plusieurs spécialistes

La silhouette du profil d'Elon Musk devant des logos de Twitter.

La survie de Twitter à long terme est mise en doute par des spécialistes.

Photo : Reuters / DADO RUVIC

Agence France-Presse

Seulement quatre mois se sont écoulés depuis qu'Elon Musk a racheté Twitter et abruptement licencié la moitié du personnel, mais le patron continue les compressions et suscite encore la polémique, semant le doute sur la capacité de la plateforme à survivre.

Cette fin de semaine, l'entreprise californienne a encore licencié au moins 200 personnes, soit 10 % de ses effectifs, selon le New York Times.

Entre les mises à pied, les démissions ainsi que les gens congédiés spécifiquement pour avoir critiqué Elon Musk, la société était déjà passée de 7500 à 2000 personnes employées à la fin d'octobre, d'après les estimations du quotidien et d'autres médias spécialisés comme The Information.

La lumière est encore allumée chez Twitter, mais vraiment tout juste.

Une citation de Jasmine Enberg, analyste d’Insider Intelligence

Elle prédit que le réseau social, qui comptait plus de 368 millions d'utilisatrices et d’utilisateurs par mois dans le monde en 2022, va en perdre quelque 32 millions entre 2022 et 2024. La prolifération de contenus toxiques et l'augmentation du nombre de pannes sont montrées du doigt.

Le personnel est réduit à un squelette, il y a donc très peu de personnes pour régler les problèmes techniques et ceux relevant de la modération des contenus, explique-t-elle à l'AFP.

Polémique après polémique

Elon Musk ne semble pas souhaiter apaiser ni les publicitaires ni les associations.

Cette fin de semaine, il a défendu le dessinateur Scott Adams, qui a affirmé ne rien vouloir avoir à faire avec [la population noire].

Plusieurs journaux ont annoncé qu'ils ne publieraient plus ses dessins, mais Elon Musk a lui accusé dimanche les médias américains d'être racistes envers les personnes blanches et les Asiatiques [après avoir été] longtemps racistes envers les personnes non blanches.

Twitter est devenu une machine à distribuer des complots et messages haineux.

Une citation de Angelo Carusone, le président de Media Matters for America

Selon l’ONG Media Matters for America, qui lutte contre la désinformation, des publicités pour diverses entreprises sont apparues à côté de comptes d'antisémites qui nient l'Holocauste.

Twitter a perdu des centaines de ses publicitaires principaux, et ses recettes ont plongé par rapport à l'année dernière, constate Jasmine Enberg.

Les marques n'ont pas confiance en le propriétaire de la plateforme, dont l'audience a de toute façon toujours été restreinte par rapport à son voisinage, les géants Google et Meta (Facebook, Instagram), d’après l’analyste d’Insider Intelligence.

Et cette tendance va empirer : Twitter a réussi à éviter un déclin de sa base d'utilisateurs et d’utilisatrices en 2022, notamment parce que les gens voulaient assister en direct à la saga entre Musk et le réseau, estime-t-elle.

Elon Musk n’aurait plus la cote

Mais l'entrepreneur n'est plus au goût du jour, croit-elle. C'est ce qu'un ingénieur du site a essayé d'expliquer à Elon Musk au début du mois, d'après le site spécialisé The Verge.

Le multimilliardaire avait demandé à des développeurs et développeuses pourquoi ses messages étaient moins lus qu'avant. Un informaticien lui a expliqué qu'il s'agissait d'un problème de popularité et non d'algorithme – il a été licencié, selon ce qu’ont rapporté plusieurs médias américains.

En parallèle, plusieurs ex-membres du personnel de Twitter et entreprises ont porté plainte contre Twitter pour des ruptures de contrat abusives ou non-paiement de loyers et de factures.

Et Twitter Blue, la nouvelle mouture de l’abonnement payant du réseau social, lancé l'année dernière dans la plus grande confusion, comme alternative aux revenus publicitaires, ne connaît pas le succès escompté. À la mi-janvier, seules 180 000 personnes avaient souscrit à la formule aux États-Unis, d'après The Information.

Il faudrait que Twitter multiplie quasiment par 100 son nombre d'abonnés dans le monde pour compenser ses pertes de recettes publicitaires. [...] C'est une tâche insurmontable.

Une citation de Jasmine Enberg

Esther Crawford, l'architecte de Twitter Blue, fait partie des effectifs du réseau social qui ont passé à la trappe cette fin de semaine. Elle avait été l'une des rares responsables à afficher son soutien au nouveau patron, retweetant même une photo où on la voyait dormir dans un sac de couchage sur son lieu de travail.

Elon Musk – à nouveau homme le plus riche du monde selon Bloomberg – est toujours à la recherche d’une personne qui le remplacera à la tête de Twitter, une mesure qui pourrait aider la plateforme à rebondir.

[D’ici au départ d’Elon Musk à la tête du réseau social], à moins qu'il ne prenne une décision pour mettre fin au service, Twitter va survivre.

Une citation de Jasmine Enberg

Il y a une base d'utilisateurs et d’utilisatrices fidèles, et le réseau peut survivre même avec des problèmes techniques et une atmosphère désagréable, indique l’analyste.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.