•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme numérique lancé à l’école secondaire Curé-Hébert d’Hébertville

Des robots sur une table

Les étudiants se familiariseront avec la programmation, la robotique et l'intelligence artificielle.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

L’école secondaire Curé-Hébert d’Hébertville lance un programme axé sur l'univers numérique. La programmation, la robotique et l'intelligence artificielle figureront dans cette nouvelle concentration. Une vingtaine d'élèves de première année du secondaire auront accès à ce tout nouvel environnement d'apprentissage.

Une vingtaine de jeunes feront partie de la première cohorte du Parcours numérique innovant (PNI) qui prendra son envol en septembre prochain.

Le but, c'est que notre jeune soit en mesure de partir avec un projet. Il va sortir ses idées. Le but, c'est de créer tout ça. Après ça, c'est de le mettre en application avec les appareils qui sont mis à la disposition dans le local, explique l’enseignante en histoire et pivot numérique à l’école secondaire Curé-Hébert, Nancy Carré.

Mme Carré finalise actuellement le contenu du PNI. Cent heures par année seront consacrées à ce nouveau programme. Les jeunes réaliseront des projets numériques en ayant recours à une kyrielle d'outils. Des visites dans des milieux reliés au domaine sont également à prévoir.

Une femme pose avec des robots

Nancy Carré, enseignante à l'école Curé-Hébert, élabore le Parcours numérique innovant avec d'autres intervenants.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

C'est sûr que nos jeunes sont habitués à travailler avec la technologie, ils ont leur cellulaire en poche, mais, là, on développe vraiment d'autres compétences. La programmation, c'est très très rare qu'ils aient à utiliser ça, alors en leur montrant comment l'utiliser, ça peut leur ouvrir des portes pour plus tard, ajoute Mme Carré.

Bonifier l'offre numérique

Une équipe de l'école secondaire Curé-Hébert d'Hébertville travaille à l'élaboration de ce programme depuis plusieurs mois.

Le numérique, c'est une longue histoire à l'école Curé-Hébert. On voulait structurer davantage l'option numérique. Pour faire ça, on s'est fait aider. On a travaillé en partenariat avec le CoLab du Collège d'Alma qui nous a aidés à répondre à ces critères-là, témoigne la directrice adjointe à l’école secondaire Curé-Hébert, Sarah Côté.

Les élèves évolueront dans une toute nouvelle classe collaborative. Le mobilier permettra différentes configurations qui invitent à la cocréation. Ils auront également accès au laboratoire créatif qui sera bonifié avec de nouveaux équipements et à l'atelier ébénisterie.

Les jeunes inscrits au PNI seront appuyés par une technicienne en travaux pratiques. Guylaine Simard s'assure de maîtriser les différents outils numériques qui font leur entrée dans le laboratoire créatif. Ainsi, elle est en mesure de répondre aux besoins et aux interrogations des étudiants.

Pour moi, c'est très motivant et créatif. J'aime apprendre de nouvelles choses pour ensuite les transmettre à mes collègues de travail et aux élèves. C'est très collaboratif. Notre savoir, on le donne à tout le monde. C'est une source enrichissante à tous les jours, confie-t-elle.

Une femme programme une imprimante 3D.

Guylaine Simard qui est technicienne en travaux pratiques accompagnera les étudiants.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Répondre aux besoins d'aujourd'hui

L'ajout de cette nouvelle concentration à l'offre existante permet à l'école secondaire de demeurer attrayante en plus d'être concordante avec les besoins d'aujourd'hui. L'objectif du programme, c'est vraiment d'être ouvert sur la communauté, sur les entreprises spécialisées dans le domaine. On est en train d'établir des partenariats avec des entreprises dans la région, jusqu'à Chicoutimi, indique Mme Côté.

Les créateurs du PNI désirent également conclure des ententes avec des établissements d'enseignement d'autres niveaux.

La période d'inscription pour le parcours numérique innovant se déroule jusqu'au 20 mars. Les élèves de sixième année des écoles du Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean peuvent s'inscrire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...