•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québécois Gary Arnold jugé coupable d’enlèvement et d’extorsion

Le couple d'Américains, James A. Helm Sr. et Sandra L. Helm, assis sur un divan.

Le couple d'Américains, James A. Helm Sr. et Sandra L. Helm, qui a été retrouvé sain et sauf à Magog après avoir été enlevé par un groupe de cinq individus.

Photo : Facebook/ New York State Police

La Presse canadienne

Le Québécois Gary Arnold a été déclaré coupable d'avoir participé à l'enlèvement d'un couple de septuagénaires dans le nord de l'État de New York en septembre 2020.

James et Sandra Helm ont été enlevés alors qu'ils étaient à leur domicile, se sont fait illégalement emmener au Québec via le territoire mohawk d'Akwesasne et ont été détenus dans un chalet à Magog pendant deux jours. Ils ont finalement été secourus par le Groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec le 29 septembre 2020.

La poursuite a déclaré que le couple avait été kidnappé dans le but de récupérer une rançon de 50 kilogrammes de cocaïne, ou 3,5 millions de dollars américains. Son petit-fils avait été arrêté au Vermont six jours plus tôt et les 50 kilogrammes de cocaïne qu'il transportait avaient été saisis par les autorités.

L'accusation a déclaré que M. Arnold était un des quatre hommes à l'origine d'un complot destiné à kidnapper le couple. Lors de son procès, le suspect a plaidé qu'il avait agi à cause de menaces contre sa vie et sa famille, qu'il ne savait rien au sujet d'un complot et qu'il n'avait jamais rencontré un membre de la famille Helm.

L'homme de 54 ans a également témoigné qu'il avait choisi de faire ce qu'on lui disait au lieu de prévenir les autorités. Il a déclaré avoir suivi les ordres d'un homme appelé « Big » qui lui avait demandé d'effectuer diverses tâches, par exemple transporter des téléphones, envoyer des SMS et obtenir les cathéters dont Sandra Helm avait besoin.

M. Arnold a déclaré qu'il avait reçu chez lui une lettre de menaces pour le convoquer à une réunion quelques jours avant l'enlèvement des Helm. Lors de la rencontre dans un centre commercial, le même « Big » lui aurait montré de façon menaçante des photos de sa femme et de ses filles, a-t-il indiqué. Il aurait gardé le silence même après son arrestation parce qu'il avait peur.

James Helm est décédé avant le procès, mais Sandra Helm a témoigné que M. Arnold était un des deux hommes masqués présents dans sa chambre la nuit du 27 septembre 2020, lorsque le couple a été kidnappé.

Détection d'ondes cellulaires

Le signal du téléphone portable prépayé de Gary Arnold a également été détecté par une tour de téléphonie cellulaire près de la maison des Helm lorsqu'ils ont été enlevés. Les enregistrements téléphoniques suggéraient qu'il était en contact permanent avec les autres conspirateurs, qui ont été arrêtés le jour même où le couple a été secouru.

Son avocat a fait valoir que son implication était non criminelle et que les menaces étaient à l'origine de ses gestes.

Les jurés ont rendu des verdicts de culpabilité pour cinq chefs d'accusation, notamment pour enlèvement, extorsion et complot en vue de commettre un enlèvement.

Cette affaire reviendra devant les tribunaux pour l'étape de la détermination de la peine, le 6 mars.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Estrie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Estrie.