•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du tournoi familial de hockey de Noëlville après deux ans d’absence

Des joueurs de hockey sur la glace

Environ 400 joueurs se sont inscrits cette année au tournoi familial de hockey de Noëlville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des centaines de personnes participent cette fin de semaine au tournoi familial de hockey de Noëlville, au sud de Sudbury. La compétition amicale est de retour pour la première fois depuis le début de la pandémie, et malgré sa longue absence, l’engouement pour l’événement ne s’est pas essoufflé.

C’est incroyable de voir l’enthousiasme de tout le monde, des familles et des amis qui se réunissent. C’est fantastique, affirme le coordonnateur du tournoi, Kevin Dupuis.

Kevin Dupuis porte une casquette crise et des lunettes

Kevin Dupuis est le coordonnateur du tournoi familial de hockey de Noëlville.

Photo : Radio-Canada

Ramener le tournoi après une pause forcée n’était pas gagné d’avance, note-t-il, mais 33 équipes regroupant environ 400 joueurs ont manifesté leur intérêt. Et ils ne visent pas la victoire à tout prix.

Pour plusieurs qui vivent désormais loin de Noëlville, le tournoi qui coïncide avec le jour de la Famille est aussi l’occasion de retourner aux sources et rendre visite aux proches. 

Une plaque commémorative de Claude Mayer
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette plaque en mémoire de l'ancien maire de Rivière des Français Claude Mayer est accrochée à un mur de l'aréna communautaire de Noëlville.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

La compétition sert aussi de levée de fonds depuis sa création en 1977 par l’ancien maire de Rivière des Français, Claude Mayer

Son fils Guy Mayer, qui vit maintenant à Chatham, dans le sud-ouest de l’Ontario, revient chaque année dans sa ville natale pour le tournoi.

Il se souvient toujours vivement de cette discussion en 1976, dans le salon de [ses] parents, où [il] s’obstinait avec [son] oncle Jacques pour savoir qui d’entre les oncles, d’une part, et lui-même et ses frères, d’autre part, jouait le mieux au hockey. 

Entretemps, mon père a appelé l’aréna, il a trouvé de la glace et il a dit : "on a un match dans deux jours, faites des équipes", et c’est comme ça que ça a commencé, relate Guy Mayer.

Guy Mayer porte un manteau noir

Pour Guy Mayer, participer au tournoi familial de hockey de Noëlville est une manière de rendre hommage à son père qui l'a fondé.

Photo : Radio-Canada

Quatre décennies plus tard, il constate que le nombre d’équipes et la qualité des joueurs augmentent chaque année, ce qui permet par ailleurs de recueillir davantage d’argent pour diverses œuvres de charité. 

« J’espère que [le tournoi] va continuer ad vitam aeternam. C’est bon pour la communauté. »

— Une citation de  Guy Mayer, fils du fondateur du tournoi de hockey familial de Noëlville

À l’aréna communautaire de Noëlville en tout cas, l’engouement demeure palpable. 

Liam et Braeden Malott se tiennent debout l'un à côté de l'autre

Liam Malott (à gauche) et son jumeau Braeden (à droite) ont joué ensemble au tournoi familial de hockey de Noëlville.

Photo : Radio-Canada

Liam Malott, âgé de 21 ans, participe au tournoi depuis plusieurs années déjà. Mais cette fois-ci, il a finalement pu former une équipe avec des membres de sa famille immédiate, dont son jumeau.

C'est bien important de jouer ensemble, de jouer en famille. Il y a bien des équipes [dont les membres] vivent loin [les uns des autres], donc jouer ensemble, c'est une grosse affaire, souligne-t-il. 

À quelques mois de son 14e anniversaire, Daniel Beaulieu n’a pas encore le droit de s’inscrire au tournoi, mais il a tenu à y faire du bénévolat.

Daniel Beaulieu porte un manteau noir

Daniel Beaulieu est bénévole au tournoi familial de hockey de Noëlville.

Photo : Radio-Canada

J’ai vraiment hâte de jouer l’année prochaine, dit-il, le regard envieux.  

Le tournoi se conclut dimanche soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...