•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique débourse 30 millions de dollars pour aider les festivals

Le Festival folk de Vancouver pourrait avoir lieu cet été.

Des musiciens jouent devant des caméramans et journalistes, dans l'aréna du PNE.

La province a choisi le PNE (Exposition nationale du Pacifique), pour annoncer son aide financière aux festivals et autres événements.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

Le gouvernement de la Colombie-Britannique vient en aide aux festivals, foires ou événements sportifs en offrant un nouveau financement de 30 millions de dollars. Il s’agit d’une offre ponctuelle pour que les organisateurs puissent respirer un peu, après la période de pandémie.

Lana Popham parle lors d'un point de presse

Lana Popham, ministre du Tourisme, des Arts, de la Culture et du Sport de la Colombie-Britannique annonce 30 millions de dollars pour soutenir le secteur événementiel de la province.

Photo : Radio-Canada

La province reconnaît que les événements souffrent d'une perte d’employés et de bénévoles, de problèmes de chaîne d’approvisionnement et d’une baisse de fréquentation. Le gouvernement avait déjà distribué 30 millions de dollars en 2021 pour aider ces organisations à faire face à la COVID-19.

Des règles à respecter

  • Les organisations doivent faire une demande avant le 3 mars.
  • Le montant ne doit pas dépasser plus de 20 % du budget d'opérations.
  • Le maximum distribué sera de 250 000 $.
  • Les organisations à multiples événements pourraient recevoir 500 000 $.
  • L’argent devra être dépensé entre le 1er avril 2023 et 31 décembre 2024.

Source: ministre du Tourisme, des Arts, de la Culture et du Sport

L’espoir d’un retour du « folk fest » à Vancouver

Le président de la Société du festival folk de Vancouver, Mark Zuberbuhler, voit la lumière au bout du tunnel.

L’organisation, qui menaçait de fermer ses portes, pense même pouvoir monter une édition 2023 de son festival. Nous n’avions plus d’espoir pour le festival. Des annonces comme celles d’aujourd’hui font vraiment la différence, confie le président.

Mark Zuberbuhler en entrevue, devant une estrade.

Le président de la Société du festival folk de Vancouver, Mark Zuberbuhler, espère présenter une édition cet été.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

Il admet qu’avec tous les changements apportés par la pandémie, les événements sont difficiles à organiser. Mais l’appui massif des festivaliers motive les organisateurs à étudier toutes les options pour sauver le festival.

« Nous avons maintenant de l’espoir. Nous sommes reconnaissants envers le gouvernement pour cette annonce aujourd’hui. Il est peut-être possible d’organiser un événement en 2023. »

— Une citation de  Mark Zuberbuhler, président du Festival de musique folk de Vancouver

Mais rien n’est confirmé. Nous n’avons toujours pas d’endroit, nous n’avons aucun groupe de réservé, nous n’avons même pas d'artistes , mais nous avons un peu de temps et nous avons des gens engagés, dans notre organisation, dans la communauté et avec cette annonce, de la province aussi, avance-t-il. 

Jacqueline Shaben dans un parc de Vancouver.

Jacqueline Shaben espère que le Festival de musique folk de Vancouver sera sauvé.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

Cette nouvelle réjouit Jacqueline Shaben, une habituée du festival qui a déjà été bénévole et qui le fréquente avec sa famille : On aime la liberté de danser, jaser, avoir la nourriture, être près de la mer. On aime ça. Elle serait triste de voir la fin du festival.

« Cela fait 45 ans qu’il y a le folk fest à Vancouver. Je veux que ça continue en perpétuité pour mes enfants, pour toute la communauté et pour les musiciens qui ont l’opportunité de venir ici à Vancouver pour partager leur musique. »

— Une citation de  Jacqueline Shaben, adepte du Festival folk de Vancouver

Une annonce bienvenue

Cela fait quasiment trois ans qu’on n’a pas eu de festivals, rappelle Jacques Bélanger, le président de l’Association de l’industrie touristique de la Colombie-Britannique. Il croit que les résidents et les touristes en ont assez de la covid et qu'ils ont le goût de fréquenter à nouveau les événements comme les festivals.

Je pense que cette année, ça va être incroyable, dit-il.

Jacques Bélanger, en entrevue devant des estrades. Le 16 février 2023.

Jacques Bélanger, le président de l’Association de l’industrie touristique de la Colombie-Britannique, a espoir de voir les Britanno-Colombiens fréquenter à nouveau les festivals.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

Pour lui, l’aide annoncée jeudi est importante parce que les défis sont grands. Les employés sont partis, il n’y a pas de bénévoles, constate-t-il. Ces sommes d’argent, dit-il, aideront à rassembler les troupes pour mener à bien l’organisation d’événements. 

« On ne pourrait pas être plus heureux », admet Kirsten Andrews, fondatrice du Festival Constellation de Squamish, également en péril. L’organisation était sur le point d’annuler l'édition 2023 du festival et cette annonce pourrait changer la donne. C’est la meilleure nouvelle qu’on aurait pu recevoir, dit-elle. La fondatrice se sent désormais optimiste et espère savoir rapidement si sa demande de financement sera acceptée.

Il reste maintenant à savoir comment la province viendra en aide pour assurer un financement à long terme. 

Cette annonce permet aux événements et foires de prendre un répit et ne pas s’inquiéter autant des finances, explique Lana Popham . On espère que ce montant sera un pont pour permettre aux événements de faire face aux nouveaux défis, s’engage la ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...