•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La radio communautaire CKRL fête ses 50 ans

Un mur de la reconnaissance avec 64 noms d'artisans de CKRL.

La radio communautaire CKRL souligne ses 50 ans d'existence.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Un mur de la reconnaissance, où 64 noms d’artisans de la radio communautaire CKRL apparaissent, a été dévoilé en ce jour marquant les 50 ans de la fondation de la première radio communautaire francophone en Amérique du Nord.

Denys Lelièvre se souvient de la fébrilité qu’il a ressentie, le 15 février 1973, sur le coup de 18h, alors qu’il était à la barre de la première émission diffusée sur les ondes de CKRL. Il avait 22 ans. 50 ans plus tard, il se remémore les pièces de Léo Ferré, de Gilles Vigneault, de Bob Dylan et de Miles Davis, qu’il a fait entendre aux premiers auditeurs de la station, alors située à l’Université Laval.

Denys Lelièvre au micro de CKRL. Il parle.

Denys Lelièvre a animé diverses émissions à CKRL depuis l'ouverture de cette radio communautaire, en 1973.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Aujourd’hui est un jour de grande fierté pour ce doyen des bénévoles de CKRL, alors que la radio communautaire qu’il aime, rayonne toujours dans son milieu.

C’est quelque chose d’improbable, de l’ordre de l'exploit, d’un fait spécial, parce qu’il y a beaucoup d’autres médias, autant dans la presse écrite que dans la presse électronique, qui n’ont pas été capables de durer aussi longtemps.

Une citation de Denys Lelièvre

La mission de départ de CKRL, qui était culturelle, communautaire et sociale, est demeurée sensiblement la même, souligne son directeur général, Dany Fortin. Ce 50e anniversaire représente bien la continuité, selon lui. Une continuité, notamment, d’être une tribune pour la culture et pour des artistes et personnalités de tous horizons.

René Lévesque parle au micro de CKRL devant un animateur.

L'ancien premier ministre du Québec, René Lévesque, en entrevue à CKRL.

Photo : Gracieuseté : archives CKRL

Parmi les nombreux invités, l’ancien maire de Québec, Jean-Paul L’Allier, a été le porte-parole du 40e anniversaire de CKRL. L’ancien premier ministre du Québec, René Lévesque, a pour sa part offert une entrevue sur les ondes du 89,1 FM durant une période de Radiothon. La liste des artistes québécois interviewés au fil des ans est longue. On y retrouve entre autres, Mara Tremblay, Pierre Lapointe, Michel Rivard et Jean-Pierre Ferland.

D’autre part, depuis ses débuts, CKRL est une bonne école de la vie pour de nombreux communicateurs et créateurs qui ont pu s’exprimer dans une station communautaire urbaine, jusqu’à en faire parfois, leur métier. Les journalistes Sébastien Bovet, Catherine Lachaussée et Matthieu Dugal font partie des anciens de CKRL.

François Pérusse au micro de CKRL en compagnie d'un homme.

François Pérusse a été animateur à la radio communautaire CKRL, dès l'âge de 16 ans et pendant une douzaine d'années, à partir de la fin des années 1970.

Photo : Gracieuseté : archives CKRL

Depuis 2001, CKRL est propriétaire de son immeuble dans Limoilou.

Quand on parle de radio communautaire, on parle également de financement communautaire. [...] CKRL étant propriétaire de son immeuble, ça donne quand même une belle stabilité, une belle garantie et une sécurité. [...] On n’a pas toujours eu des périodes faciles [financièrement]. Il y a eu des moments très difficiles pour CKRL. Présentement, ça va mieux! Mais ce n’est jamais gagné, souligne le directeur général.

Un ancien coffre-fort servant aujourd'hui de bureau.

CKRL a déménagé quatre fois au fil des ans. Depuis 2001, la station est située dans des locaux qui abritaient autrefois une banque, au 405, 3e Avenue, à Québec. Cet ancien coffre-fort sert aujourd'hui de bureau administratif.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

En 2023, CKRL emploie de 6 à 8 personnes. Mais sa famille de bénévoles est bien plus large. Plus d’une centaine de producteurs, d’artisans-bénévoles sont là tout au long de la semaine [...], des gens qui sont passionnés de radio, passionnés [...], que ce soit au niveau de la musique, de tous les arts et tout ça. Ils viennent nous offrir cette passion-là, et offrir cette passion à l’auditoire, déclare Dany Fortin.

Une soirée festive pour célébrer les 50 ans de CKRL se tiendra le vendredi 17 février, à l’Hôtel Château Laurier avec les artistes Paule-Andrée Cassidy, Lou-Adriane Cassidy et Millimetrik. L’événement payant est accessible au grand public.

Avec les informations de Tifa Bourjouane

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.