•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici les finalistes du Grand Prix du Conseil des arts de Montréal

La comédienne Édith Cochrane sourit, assise à une table.

La comédienne Édith Cochrane animera le gala lors duquel sera couronné le vainqueur au Palais des congrès de Montréal le 6 avril 2023 à midi.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

Le nom des huit finalistes du 37ᵉ Grand Prix du Conseil des arts de Montréal (CAM) a été dévoilé mercredi.

Le Cinéma Beaubien, Duceppe, le Festival de littérature jeunesse de Montréal, le Festival international de street dance JOAT, Les érotisseries, Onishka, la Salle Bourgie et Sight+Sound 2022 reçoivent les hommages cette année.

Hormis le Grand Prix doté d'une bourse de 30 000 $, deux prix assortis d'une récompense de 10 000 $ chacun seront décernés le 6 avril prochain : le Prix du jury, remis par la Caisse de la Culture, et le Prix du public Télé-Québec, qui dépend entièrement des votes de la population.

Grâce aux mécènes qui soutiennent le CAM, les huit finalistes repartiront avec une bourse de 5 000 $.

La vitalité des organismes et regroupements artistiques montréalais est soulignée ainsi depuis 1985. Avec acuité et sensibilité, les arts nous élèvent et favorisent un tissu social sain et dynamique, où la rencontre de l’autre est déterminante et enrichissante,  affirme la directrice générale du CAM Nathalie Maillé dans un communiqué.

Renouveau et créativité malgré la pandémie

Le CAM a souligné l’effort du Cinéma Beaubien pour renouveler l’expérience des cinéphiles qui souhaitent se déplacer en salle alors que l'offre cinématographique en ligne actuelle tend à rendre les cinémas obsolètes. Chez Duceppe, on a salué la manière distinctive de mettre de l’avant des sujets essentiels et de tendre la main à une diversité de voix.

Le Festival de littérature jeunesse de Montréal (l'organisme Page par Page) a quant à lui tiré son épingle du jeu grâce à son côté novateur après seulement trois ans, et ce, en contournant les aléas de la pandémie. Le Festival international de street dance JOAT a su pour sa part démocratiser les danses de rue et ses formes d’art annexées, comme la conception rythmique et les arts visuels.

Le CAM a applaudi l’intégration habile et incontournable du consentement à la structure même de la représentation interactive du spectacle de cirque Les érotisseries : essais érotiques consensuels (Les Productions Carmagnoles). La compagnie Onishka et sa créatrice Émilie Monnet se sont démarquées en proposant une pièce de théâtre, des balados et une expérience déambulatoire dans le Vieux-Montréal retraçant l’histoire de la première esclave autochtone à revendiquer sa liberté en Nouvelle-France.

Pour sa part, la Salle Bourgie s’est engagée en 2022 à créer un écrin de choix pour la musique de chambre en s’ouvrant à la relève et aux différents styles. Finalement, le CAM a été impressionné par la programmation de Sight+Sound 2022, l’oasis culturelle du secteur Chabanel.

La comédienne Édith Cochrane animera le gala qui permettra de couronner le vainqueur parmi ces grands noms des arts au Palais des congrès de Montréal le 6 avril 2023 à midi.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Radio-Canada et moi

Une infolettre qui vous ressemble, remplie de découvertes et de sujets choisis selon vos champs d’intérêt.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Radio-Canada et moi.