•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’équipe Mission Nordique inaugure son nouveau poste de police à Natashquan

Une pancarte qui indique Natashquan.

L'équipe de policiers sera complète dans les prochaines semaines. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Evelyne Côté

Après de nombreuses années à travailler dans l’édifice municipal à Natashquan, l’équipe de policiers Mission Nordique de la Sûreté du Québec (SQ) a finalement emménagé dans un tout nouveau poste de police la semaine dernière.

Le projet permet d’implanter une cohorte de cinq policiers de la SQ de façon permanente dans la région de Natashquan pour une durée d’un an. Il vise entre autres à rapprocher les policiers des membres de la communauté de Nutashkuan afin de favoriser les échanges.

D’après l’agent d’informations à la SQ, Hugues Beaulieu, ceux-ci peuvent désormais travailler dans un poste à la fine pointe de la technologie.

Hugues Beaulieu devant le quartier général de la SQ.

L’agent d’informations à la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

C’est un poste de la Sûreté du Québec qui possède tous les éléments nécessaires, comme des cellules, des alcootests et tout ce qu’il faut pour entreposer le matériel policier, explique-t-il.

Le nouveau poste est une nette amélioration par rapport aux locaux qui étaient occupés à l’édifice municipal.

On avait seulement un petit local à l’intérieur de la mairie, mais maintenant les policiers sont totalement autonomes.

Une citation de Hugues Beaulieu, agent d’informations à la Sûreté du Québec

Une équipe complète

En octobre dernier, deux policiers travaillaient de façon permanente dans les secteurs de Natashquan, Nutashkuan ainsi qu’à Aguanish. Hugues Beaulieu indique que depuis une semaine deux autres policiers se sont joints à l’équipe.

En ce qui concerne le cinquième et dernier policier permanent de l’équipe, celui-ci fera son arrivée dans les prochaines semaines. Avoir une équipe complète, ça va amener beaucoup de stabilité et beaucoup de participation citoyenne. C’est positif dans tous les sens, soutient Hugues Beaulieu.

Il ajoute qu’après quelques mois d’activité, le projet pilote se déroule très bien. Toutefois, il indique que beaucoup de travail reste à faire, puisque le projet est toujours au stade embryonnaire.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Côte-Nord

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Côte-Nord.