•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À cause des tricheurs, Hydro-Québec songe à changer les règles d’Hilo

Des participants surconsomment de l'électricité juste avant les pointes pour maximiser leur remise en argent.

La filiale Hilo a pour objectif la gestion intelligente de l’électricité.

Une annonce de la filiale Hilo d'Hydro-Québec, qui permet la gestion intelligente de l’électricité.

Photo : Hilo

David Corbeil est dégoûté du comportement de certains clients d'Hilo. Alors qu'il a à cœur de réduire sa consommation durant les pics de demande, il remarque que d'autres utilisateurs du service détournent le principe pour faire des dizaines, voire des centaines de dollars supplémentaires en récompenses.

« Ils augmentent leur consommation de façon volontaire, c'est scandaleux », explique-t-il. Par exemple, il a remarqué sur les réseaux sociaux que certains se vantent des gains financiers qu'ils réalisent en poussant la température le plus possible juste avant que le défi ne commence.

La raison de Hilo est de déplacer sa consommation, pas de jouer avec l'algorithme pour faire penser qu'on consomme plus à un moment et de sauver de l'argent plus qu'on ne devrait.

Une citation de David Corbeil, utilisateur d'Hilo

La filiale d'Hydro-Québec a été lancée en 2019 afin de réduire la consommation d'électricité des résidences et des entreprises participantes durant les pointes hivernales pour répondre aux autres besoins.

Hilo propose un concept de maison intelligente avec un système de contrôle et de thermostats intelligents gérés à partir d'un téléphone. En optimisant leur consommation et en répondant aux défis que leur lance Hilo pour réduire leurs activités lors des pointes, les clients obtiennent des récompenses en argent.

La filiale Hilo a pour objectif la gestion intelligente de l’électricité.

La filiale Hilo compte au moins 20 000 utilisateurs.

Photo : hiloenergie.com

Dans un groupe Facebook de membres d'Hilo, un client écrit : « nous avons déjoué la machine pour optimiser notre récompense en dollars ».

La formule pour calculer les récompenses prend en compte plusieurs critères, et l'un d'eux est la consommation durant les heures d'ancrage, juste avant le défi. Plus la baisse est importante, plus Hilo croit que le client a fait un effort et plus il le récompense.

Le 1er février, un client s'est par exemple vanté d'avoir obtenu 62 $ de récompense à la suite d'un effacement de 113 kWh.

Si on est un peu malhonnête, on pourrait chauffer la maison les fenêtres ouvertes, souder dans le garage pour le fun, faire le lavage, le séchage et faire aller le lave-vaisselle pendant la période d'ancrage, tout ça pour augmenter l'effacement possible, par la suite, fermer le main breaker et bonjour les bidoux $$$.

Une citation de Un utilisateur de Hilo, sur un groupe Facebook d'abonnés au programme

D'autres utilisateurs se sont plaints des dérives : « Nous nous entendons tous pour dire que Hilo a une méthode de calcul d'ancrage totalement stupide qui fait en sorte qu'il est simple de l'exploiter et, au final, de passer outre le but premier d'Hilo ».

Dans un message adressé aux « tricheurs », David Corbeil leur écrit : « Ce n'est pas parce que c'est légal que c'est moral. »

J'ai contacté Hilo en leur disant : "Ça n'a pas de bon sens, vous êtes en train de vous faire avoir".

Une citation de David Corbeil, utilisateur d'Hilo

Hydro-Québec est au courant

« Nous sommes au fait que certains clients tentent par différents moyens de maximiser leur performance lors des défis », nous répond le porte-parole d'Hydro-Québec Cendrix Bouchard.

« Nous sommes bien entendu opposés à la surconsommation volontaire qui va à l’encontre du principe même d’Hilo qui vise la gestion de la pointe, mais également la consommation efficace », ajoute-t-il.

Nous sommes à évaluer la possibilité de poser des actions dans le but d’éviter que des astuces de ce genre aient un impact sur le bien collectif et favorisent la surconsommation. [...] Nous analysons actuellement la situation, les impacts et pourrions intervenir auprès de certains clients au besoin.

Une citation de Cendrix Bouchard, porte-parole d'Hydro-Québec

« Il s’agit toutefois d’une très petite proportion de notre clientèle » qui triche, mentionne Cendrix Bouchard. Hilo avait 20 000 clients au début de l'hiver.

« Nous constatons également que plusieurs clients sont conscients que même si de telles actions sont légales, elles ne sont pas souhaitables », dit la société d'État.

Dans l’entente du participant, il est écrit que « Si Hilo constate que le service ou le logement ont été manipulés de manière à altérer, à truquer ou à entraver la consommation d’électricité du logement ou le mesurage de la consommation d’électricité du logement, les récompenses du participant peuvent être plafonnées ou revues par Hilo, ou les deux. De plus, Hilo pourra mettre fin à la présente entente ».

L'an dernier, les utilisateurs d'Hilo ont permis le déplacement de 14 mégawatts de puissance, soit moitié moins que ce qui était envisagé.

Hydro-Québec refuse de dévoiler les sommes investies dans sa filiale et son bilan financier.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.