•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le syndicat des pilotes de WestJet déplore une « impasse » dans les négociations

Un avion 737 max de WestJet volant au-dessus des nuages.

Les pilotes de WestJet souhaitent conclure une entente avec leur employeur pour améliorer leurs conditions de travail.

Photo : Fournie par WestJet

Radio-Canada

Le syndicat représentant les pilotes de WestJet affirme que les négociations contractuelles avec la compagnie aérienne sont improductives et qu’un arbitrage fédéral pourrait être nécessaire pour éviter une grève.

ALPA Canada, qui représente environ 1800 pilotes chez WestJet et sa filiale à bas prix Swoop, dit négocier sans succès avec l’entreprise de Calgary depuis septembre. À notre avis, nous nous rapprochons d’une impasse, a déclaré Bernie Lewall, président de l’Association des pilotes de lignes aériennes de WestJet.

Il est très probable que nous entrions bientôt en conciliation, pour ce qui est d’une grève, je ne peux pas encore le dire.

Une citation de Bernie Lewall, président, Association des pilotes de WestJet

En vertu de la loi fédérale, les employeurs et les syndicats peuvent demander l’aide du gouvernement fédéral par l’entremise du Service fédéral de médiation et de conciliation pour négocier et renouveler les conventions collectives.

Les négociations contractuelles entre WesJet et ses pilotes bloquent sur des divergences relatives aux salaires et aux horaires. Selon Bernie Lewall, le syndicat voudrait que les pilotes d’avion du groupe reçoivent un salaire équitable pour un travail équitable.

À l’heure actuelle, les pilotes qui volent sous la bannière Swoop sont moins bien payés que ceux qui volent pour WestJet, dénonce-t-il.

Alors que l’acquisition annoncée par WestJet de la compagnie aérienne Sunwing attend l’approbation réglementaire, Bernie Lewall soulève les inquiétudes du syndicat au sujet de la création d’une autre classe de pilotes avec une échelle salariale différente. Nous pourrions potentiellement avoir trois compagnies aériennes du groupe WestJet, exploitant toutes les mêmes types d’avions pour des salaires et des conditions de travail différents.

Nous voyons cela comme une tentative de la direction de contourner le contrat actuel des pilotes de WestJet, souligne-t-il.

WestJet se dit optimiste

Dans une déclaration par courriel, la porte-parole de WestJet, Denise Kenny, a affirmé que la compagnie aérienne reste concentrée sur la collaboration fructueuse avec l’ALPA pour parvenir à une entente.

Nous sommes déterminés à travailler ensemble pour régler les problèmes soulevés par nos pilotes précieux. Nous avançons avec les étapes requises du processus de négociation.

Une citation de Denise Kenny, porte-parole, WestJet

Les pilotes de WestJet se sont syndiqués pour la première fois en mai 2017, marquant un changement majeur dans la culture de la compagnie aérienne non syndiquée. Depuis, d’autres groupes d’employés de l’entreprise se sont également syndiqués, notamment les agents de bord et certains employés des aéroports desservis par WestJet.

Mécontents de la première entente

La première convention collective des pilotes, qui a expiré fin 2022, est le résultat d’un règlement en arbitrage. Ce règlement conclu en 2018 a évité une menace de grève des pilotes, car les pilotes de WestJet avaient voté en faveur d'une action syndicale après l'échec des négociations.

Ce premier contrat avait été considéré par nos pilotes et l’association comme un contrat assez médiocre.

Une citation de Bernie Lewall, président de l’Association des pilotes de lignes aériennes de WestJet

Bernie Lewall ajoute que les pilotes de WestJet sont payés beaucoup moins que le salaire moyen des pilotes nord-américains. Nous savons que ce contrat nous a été imposé. Nous essayons encore aujourd'hui de nous remettre de cela.

Les négociations sur le contrat des pilotes de WestJet surviennent au moment où l’industrie de l’aviation se remet encore des pertes économiques qu’elle a subies depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.