•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève à l’Université Memorial : les négociations vont reprendre

Une gréviste en manteau d'hiver et en gilet jaune.

Carolyn Walsh, professeure associée en psychologie à l'Université Memorial, fait la grève depuis lundi dernier.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Les négociations entre l'Université Mémorial et le syndicat des professeurs et bibliothécaires vont reprendre mardi, alors que leur grève est entrée dans sa deuxième semaine lundi.

Le retour à la table des négociations se fera à partir de 9 h 30 à la demande de l'association des professeurs (MUNFA) de la seule université de Terre-Neuve-et-Labrador. Les négociations entre les deux parties avaient été rompues le 29 janvier.

Depuis 15 jours, la mobilisation des 800 grévistes ne faiblit pas, mais certains piqueteurs se disent inquiets du silence radio de l’administration, qui n’a pas communiqué avec l’association des professeurs depuis le début de la grève.

Des piqueteurs.

Des piqueteurs de l'Association des professeurs de l'Université Memorial au piquet de grève sur la rue Elizabeth, à Saint-Jean, lundi.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

On n’a rien entendu de leur part. Ils se sont cachés et ont l’air complètement incapables de sortir de leur mutisme, affirme la capitaine de grève, Carolyn Walsh, au piquet de grève mis en place près des bureaux de l’administration, sur la rue Elizbaeth, à Saint-Jean.

Il faut que ça bouge, ajoute la professeure associée en psychologie.

L’Université offre à l’association des professeurs une augmentation de salaire de 12 % sur 4 ans. Mais la MUNFA demande la révision des structures de gouvernance pour permettre aux professeurs de siéger aux réunions du conseil d’administration et du sénat de l’Université. Elle s’inquiète aussi de la stabilité de l’emploi des professeurs non titulaires, dont certains signent des contrats aux quatre ou aux huit mois.

Ces gens-là n’ont pas de sécurité de l’emploi. Chaque année, ils sont dans l’incertitude, affirme Carolyn Walsh. On peut faire mieux.

Certains stages reprennent lundi

Lundi, les stages ont repris pour certains étudiants en soins infirmiers. Ces derniers se sont plaints, la semaine dernière, parce qu’ils étaient incapables de poursuivre leur stage, une étape obligatoire pour obtenir leur diplôme en mai.

L’Université indique que des administrateurs non syndiqués vont superviser les étudiants pendant que leur stage se termine. Mais les cours des autres étudiants sont toujours interrompus.

L’Université compte environ 19 000 étudiants. Environ 800 professeurs, bibliothécaires et autres membres de la MUNFA font la grève. Les chargés de cours font partie d’un autre syndicat et n’ont pas arrêté de travailler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...