•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles zones dans les bulletins d’Avalanche Québec

Des pistes de ski au sommet de la montagne enneigée.

Le Mur des Patrouilleurs, sur le mont Albert (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Avalanche Québec lance un projet pilote pour ajouter deux nouvelles zones à ses bulletins météorologiques.

Les deux nouvelles zones visent le littoral, qui inclut les vallées à l'est de Sainte-Anne-des-Monts jusqu'à L'Anse-Pleureuse, et le secteur de Murdochville, qui regroupe le mont Porphyre et les environs.

L'organisme espère ainsi augmenter la sécurité en avalanche pour le nombre croissant de skieurs qui fréquentent ces deux zones, rapporte le directeur général d'Avalanche Québec, Dominic Boucher.

Plusieurs entreprises ont développé dans les dernières années une offre de service dans ces secteurs, tant du côté motoneige, que du ski hors-piste. On voyait de plus en plus de monde pratiquer le ski hors-piste en arrière-pays dans ces secteurs-là, explique-t-il.

Une étude a été menée l’année dernière pour évaluer la pertinence de publier des bulletins spécifiquement pour ces deux nouvelles zones, ce qui a finalement conduit à la mise en place de ce projet pilote.

Ces bulletins, est-ce qu’ils ressemblent beaucoup aux bulletins qui couvrent les Chic-Chocs ou bien c’est complètement différent et ça nécessite vraiment un bulletin spécifique pour chacun de ces secteurs ?, c'est ce que tente de conclure Dominic Boucher grâce au projet.

Des bulletins hebdomadaires

Les bulletins pour ces deux nouvelles zones seront publiés chaque vendredi jusqu'au 19 mars, contrairement au bulletin habituel, qui couvre le secteur des Chic-Chocs en périphérie de la 299, publié chaque jour.

Une équipe terrain se déplacera deux fois par semaine dans les deux zones pour évaluer les conditions d’avalanche.

On a aussi favorisé l’inclusion des entreprises de ski guidées qui opèrent dans ces secteurs pour qu’elles partagent leurs observations, ajoute-t-il.

Tous les skieurs peuvent aussi partager leurs observations à travers le Réseau d’information en montagne, qui se trouve sur le site d’Avalanche Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...