•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien hôtel de Whitehorse logera des personnes sans-abri jusqu’en juin

Un ancien hôtel à Whitehorse.

L'ancien hôtel High Country de Whitehorse va être transformé en plus de 60 logements abordables permanents.

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

Radio-Canada

Une vingtaine de personnes qui ont besoin d'un toit pourront emménager dans l’ancien hôtel High Country Inn, au centre-ville de Whitehorse, dès la mi-février. L’organisme Safe at Home a obtenu un permis de la Ville pour le transformer en logement temporaire jusqu’à la fin juin.

Selon la directrice de Safe at Home, Kate Mechan, ces personnes n'auront pas besoin de beaucoup d'aide, car elles seront assez autonomes. La liste des futurs locataires, fournie par l’organisme, est basée sur le nombre de personnes qui sont en situation d’itinérance actuellement.

Cela ressemblera plus ou moins à de petites suites d’hôtel, explique Kate Mechan. Elles seront meublées avec un micro-ondes et un mini-réfrigérateur. Les gens pourront être complètement indépendants, dit-elle en ajoutant que deux employés seront sur place en tout temps.

De l’espace pour une soixantaine de personnes

L’organisme a par ailleurs entamé un processus pour que l'ancien hôtel soit transformé en logement supervisé qui accueillerait 60 personnes de façon permanente.

Safe at Home a obtenu suffisamment de fonds du gouvernement pour préparer 20 chambres. L’organisme a déjà reçu au moins 16 millions de dollars pour le projet, incluant 10 millions de dollars pour l’achat de l’hôtel, qui appartenait aux promoteurs Northern Vision Development.

Nous avons eu des inspections pour les chauffe-eau et pour les systèmes d'alarme-incendie. Nous avons dû procéder à des réparations électriques pour nous assurer que les gens peuvent se chauffer convenablement, explique Kate Mechan. Il a aussi fallu faire un gros ménage, car le bâtiment n’avait pas été habité depuis des années.

On ne sait toujours pas quand les autres logements seront prêts. Le plan prévoit une soixantaine de logements qui seraient réservés aux femmes, aux jeunes et aux Autochtones, dit Mme Mechan.

Avec les informations de Chris Windeyer

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...