•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Ténois en faveur de l’abandon du changement d’heure

Les aiguilles d'une horloge s'approchent de minuit.

Les Territoires du Nord-Ouest pourraient, à leur tour, abandonner le changement d'heure saisonnier.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les résultats d’un sondage en ligne du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) concluent qu’une majorité des habitants sont en faveur de l’abandon du changement d’heure saisonnier et de l’adoption du l’heure avancée des Rocheuses de façon permanente.

Les résultats contenus dans un rapport rendu public cette semaine se basent sur une consultation tenue en ligne l’an dernier (Nouvelle fenêtre) entre le 4 avril et le 16 mai 2022. En tout, 3545 personnes ont répondu aux questions qui leur étaient posées. 

De ce nombre,  86,6 % se sont prononcés en faveur de l’abandon, et 53,2 %, en faveur de l’heure avancée des Rocheuses.

La plupart des répondants estiment qu’il n’est pas très important de rester sur le même fuseau horaire que l’Alberta, indique par ailleurs le rapport de la consultation.

Le nombre de répondants est supérieur, indique-t-on, à celui de la consultation sur le cannabis, à laquelle 1100 personnes avaient répondu.

Dans un communiqué, le ministre de la Justice, R.J. Simpson affirme : La réponse à ce sondage sur le changement d’heure saisonnier témoigne de l'importance de cet enjeu pour les Ténois. Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps d’exprimer leur opinion. Vos commentaires aideront le GTNO à prendre une décision éclairée à ce sujet pour les T.N-O.

Les résultats permettront au conseil exécutif de prendre une décision, mais il faudra prévoir également un processus exhaustif de mise en oeuvre avant que les Ténois puissent officiellement rejoindre les rangs de certains de leurs voisins.

En 2020, le Yukon a officiellement cessé d’ajuster les aiguilles des horloges deux fois par an choisissant à la suite d’une consultation publique en ligne d’adopter l’heure avancée du Pacifique à longueur d’année. 

Ainsi, le Yukon vivait à l’heure des Rocheuses l’hiver, et à l’heure du Pacifique l’été, en fonction du nouveau fuseau horaire créé au moment de l’adoption de l’abandon.

Les Albertains, pour leur part, ont choisi de rejeter l’idée en 2021 lors d’un référendum. La majorité, toutefois, n’était que de quelques dixièmes de pourcentage d’écart, soit 50,2 % en faveur du statu quo.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...